|

France: Deux ministres visés par des jets d'oeufs et des sifflets au Salon de l'Agriculture

Les ministres français de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu et de l'Agriculture Marc Fesneau, ont été sifflés et visés par des jets d'œufs, ce vendredi, lors de leur visite au Salon de l'agriculture, selon la chaîne BFMTV.

19:48 - 1/03/2024 vendredi
MAJ: 19:48 - 1/03/2024 vendredi
AA
Des manifestants se sont rassemblés pour protester lors de l'ouverture du 60e Salon international de l'agriculture au parc des expositions de la Porte Versailles à Paris.
Crédit Photo : AFP / Archive
Des manifestants se sont rassemblés pour protester lors de l'ouverture du 60e Salon international de l'agriculture au parc des expositions de la Porte Versailles à Paris.

Selon les vidéos partagées par un journaliste, plusieurs dizaines d'agriculteurs présents au salon, porte de Versailles, ont plusieurs fois scandé le slogan "Fesneau démission", en brandissant des pancartes à l'intention du gouvernement sur lesquelles il était inscrit "Revenez sur Terre".


Les agriculteurs protestataires faisaient également usage de leurs sifflets pour dénoncer l'insuffisance de l'action gouvernementale pour répondre à la crise agricole.

Pour rappel, 66 personnes ont été interpellées après l'action menée ce vendredi matin par des agriculteurs de la Coordination rurale (syndicat) autour de l'Arc de Triomphe à Paris, ont rapporté des médias locaux. Dans le cadre de la protestation agricole, des tracteurs ont bloqué les autoroutes A86 et A4 alors qu'environ 150 membres du syndicat ont rejoint la place de l'Étoile à Paris, où ils ont déversé des bottes de paille pour bloquer les avenues menant à la place.


"On veut montrer que si Emmanuel Macron peut investir le Salon international de l'Agriculture, nous, on peut investir la capitale"
, a affirmé un membre de la Coordination rurale présent sur les Champs-Élysées. Quelque 66 personnes ont été interpellées, selon la préfecture de police.

Samedi dernier, le Président français, Emmanuel Macron, a inauguré le 60ᵉ Salon international de l'Agriculture, à Paris, sous les huées d'agriculteurs. La foire a connu un démarrage mouvementé au matin, avec un retard d'ouverture dû à des heurts survenus sur place, alors que des manifestants ont forcé la grille et que des heurts ont éclaté à l'intérieur du Salon entre agriculteurs et forces de l'ordre.

Le chef de l'État français, accueilli sous les sifflets, a ensuite initié une discussion de deux heures avec une dizaine d'agriculteurs, dans un contexte de forte tension. Il leur a donné rendez-vous
"dans trois semaines"
et annoncé que de nouvelles mesures seraient prises.

Macron a ensuite coupé le ruban du Salon de l'Agriculture, samedi après-midi, toujours sous les huées et sifflets des manifestants. Quelques nouvelles tensions et heurts ont éclaté après l'inauguration du Salon.

Le Salon de l'Agriculture est un événement annuel majeur en France, où les politiques de tous bords viennent présenter leurs visions pour l'agriculture, un secteur clé de l'économie française. Depuis novembre dernier, les agriculteurs français appellent le gouvernement à agir pour répondre à leurs revendications, notamment l'instauration d'un prix plancher pour les produits agricoles et la fin de la concurrence jugée déloyale des agriculteurs d'autres pays, à l'intérieur ou à l'extérieur de l'Union européenne.


À lire également:



#France
#Christophe Béchu
#Coups de sifflets
#Marc Fesneau
#Salon de l'agriculture
il y a 1 mois