|

Sicile: Lacs asséchés et incendies, le lourd impact de la sécheresse

L'île italienne de Sicile a déclaré l'état d'urgence en raison d'une sécheresse qui a détruit les cultures, desséché les pâturages et entraîné des restrictions d'eau.

12:27 - 29/02/2024 Perşembe
AFP
Le niveau bas de l'eau, au lac de Pergusa, en raison de la sécheresse, près d'Enna, en Sicile, le 26 février 2024.
Crédit Photo : Alberto PIZZOLI / AFP
Le niveau bas de l'eau, au lac de Pergusa, en raison de la sécheresse, près d'Enna, en Sicile, le 26 février 2024.

Selon les experts, le changement climatique induit par l'activité humaine accroît l'intensité et la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les vagues de chaleur, les sécheresses et les incendies de forêt.


Voici les principales conséquences de cette sécheresse :


Incendies


Selon l'ISPRA, l'agence italienne de l'environnement, les incendies ont ravagé plus de 51.000 hectares en Sicile l'année dernière et il y a déjà eu plusieurs incendies cette année. 

Le plus souvent, les incendies sont déclenchés délibérément par des pyromanes, notamment des membres du crime organisé et des spéculateurs immobiliers, selon l'association nationale de défense de l'environnement Legambiente. 


Les Canadair puisent souvent de l'eau dans les lacs pour combattre les feux à l'intérieur des terres, mais le niveau de l'eau a tellement baissé qu'ils sont obligés de s'approvisionner en mer. 


"Cela signifie un ralentissement des délais d'intervention et une augmentation considérable des coûts déjà vertigineux"
, explique le géologue Giuseppe Amato, responsable des ressources en eau en Sicile pour Legambiente.

Agriculture


Des vergers d'orangers et d'amandiers aux oliveraies et aux vignobles, les agriculteurs siciliens signalent des récoltes ratées ou de mauvaise qualité après des mois de faible pluviosité et des températures record l'été dernier. 


La ceinture de champs de blé autour du volcan Etna est dénudée et l'absence de blé signifie également le manque de foin pour le bétail.

Pour de nombreux agriculteurs, il s'agit d'un nouveau coup dur après les mauvaises récoltes de l'année dernière en raison des pluies hors saison. 


Près du lac Nicoletti, dans le centre de la Sicile, les producteurs de pêches Leonforte, très prisées et emballées individuellement sur l'arbre pour les protéger pendant qu'elles mûrissent, risquent de perdre des vergers entiers en raison de la sécheresse persistante.


La vie animale


La Sicile est une escale essentielle pour les oiseaux qui migrent entre l'Afrique et l'Europe. 


Le lac Pozzillo est devenu le symbole de la sécheresse: autrefois lieu de prédilection des pélicans, il peut contenir 150 millions de mètres cubes d'eau, mais n'en contient plus que 3,8 millions aujourd'hui. 

Le lac Pergusa, situé à proximité et protégé par l'UNESCO,
"a presque disparu"
, déplore Giuseppe Amato. 

"Si ce lac devait s'assécher complètement, des centaines d'espèces d'oiseaux souffriraient énormément en termes de migration. Cela pourrait même menacer des espèces en voie de disparition"
, s'alarme-t-il. 

La Sicile a également détruit 95% de ses zones humides au cours des 150 dernières années en les drainant pour les convertir en zones urbaines ou en terres agricoles, malgré leur rôle clé dans la prévention de la sécheresse, selon l'expert.

Le limon


La Sicile compte 25 barrages utilisés pour l'irrigation et quatre pour l'eau potable, bien que tous ne soient pas opérationnels, d'après les données du ministère des Infrastructures. 


Ces 29 barrages contiennent actuellement 23% d'eau en moins que l'année dernière à la même époque, selon les chiffres régionaux. 

Le problème vient en partie du fait que les barrages sont vieux, que la plupart ont été construits avant 1980 et que l'accumulation de limon au fil du temps a considérablement réduit le volume d'eau qu'ils peuvent contenir, même lorsque les pluies sont abondantes. 


L'Italie a obtenu des fonds de l'UE pour un projet de 47 millions d'euros visant à achever le barrage de Pietrarossa, commencé dans les années 1990 et qui, une fois achevé, sera le plus grand de l'île.


Gaspillage d'eau


En moyenne, 42% de l'eau du réseau italien de distribution est perdue à cause de fuites dans les canalisations, selon l'agence nationale italienne des statistiques (Istat), la Sicile étant le plus mauvais élève avec une perte de 52,5%. 


Le plan d'action de la région contre la sécheresse prévoit l'utilisation d'eaux usées traitées pour l'agriculture, mais
"la purification de l'eau est très limitée en Sicile et sa qualité est souvent mauvaise"
, souligne M. Amato. 

Selon l'agence de protection de l'environnement Arpa Sicilia, la région compte 463 stations d'épuration, mais seulement 388 sont en activité - et seulement 20% d'entre elles sont actuellement agréées.


À lire également:



#Italie
#Sicile
#Sécheresse
#Incendie
4 ay önce