|

Indian Wells: Rybakina poursuit son ascension, malgré les montagnes russes

Elena Rybakina, championne à Wimbledon l'an passé, finaliste à l'Open d'Australie en janvier, a confirmé sa remarquable ascension, en décrochant le premier WTA 1000 de sa carrière, dimanche, à Indian Wells, après avoir été la plus constante en finale contre Aryna Sabalenka.

08:55 - 20/03/2023 Pazartesi
MAJ: 09:11 - 20/03/2023 Pazartesi
AFP
Des deux finalistes, Elena Rybakina (D) a été la plus décisive. Crédit photo : MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Des deux finalistes, Elena Rybakina (D) a été la plus décisive. Crédit photo : MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

La Kazakhstanaise de 23 ans, qui fera un bond de la 10e à la 7e place lundi au classement, s'est imposée 7-6 (13/11), 6-4, prenant sa revanche sur la Bélarusse (2e), car cette dernière l'avait battue deux mois plus tôt en finale de l'Open d'Australie, pour la quatrième fois en autant de confrontations.


"C'est la première fois que ça se passe comme je le souhaite, j'espère que nous jouerons beaucoup d'autres finales"
, a déclaré Rybakina, coupée aussitôt par sa rivale:
"et je vais m'assurer que c'est la dernière fois!"
, provoquant l'hilarité générale.

La séquence entre les deux finalistes a déclenché l'hilarité générale

Rybakina, qui décroche à 23 ans le quatrième titre de sa carrière, après ceux également glanés à Bucarest en 2019 et à Hobart en 2020,succède au palmarès à la N.1 mondiale Iga Swiatek qu'elle a balayée en demi-finale, comme deux mois plus tôt en huitièmes de finale à Melbourne.


C'est le gain de la première manche, extrêmement serrée, qui a décidé du sort de la partie, car ensuite la frustration n'a fait que croître chez son adversaire, plombée par un nombre rédhibitoire de fautes directes.

"Montagnes russes"


Pendant 1h15 qu'a duré ce set, la fébrilité fut néanmoins manifeste des deux côtés, mais plus forte chez la Bélarusse. Gâchant deux balles de set, elle a commis pas moins de dix doubles fautes, dont trois dans le jeu décisif, également arrosé de nombreuses fautes directes dans les échanges. De quoi en frapper sa raquette sur le sol.


Rybakina, plus solide sur son engagement (7 aces au total), a fini par avoir gain de cause, mais il lui a tout de même fallu six occasions pour enlever le jeu décisif.


"On a pu voir que mentalement, ce n'était pas facile de finir le set, que ce soit elle ou moi. C'étaient les montagnes russes dans ce tie-break, je pense que nous étions toutes les deux très tendues. Je suis contente que le premier set se soit déroulé comme je l'avais prévu, ce qui a rendu le deuxième un peu plus facile"
, a-t-elle expliqué à Tennis Channel.

"J'ai eu des opportunités, mais je ne les ai pas saisies. J'étais très déçue et je suis allée aux toilettes (après la perte du set) pour me détendre et déconnecter"
, a pour sa part dit la Bélarusse.

Sans effet, car dans la foulée, la Kazakhstanaise a profité de la frustration jamais vraiment évacuée de son adversaire, pour lui ravir le service dès le début du second set, en profitant encore de ses fautes directes.


"Ce n'est que le début"


Sabalenka a eu deux balles de débreak, sans succès au bout, concédant même au contraire un nouveau break pour être distancée 5-2. Rybakina a néanmoins aussitôt été rattrapée par l'enjeu sur son service, perdu sur un jeu blanc, offrant un sursis à sa rivale.


Mais la Kazakhstanaise, née à Moscou, a tout de même su rester solide sur son engagement suivant pour infliger à la Bélarusse sa deuxième défaite en 19 matches, sous les yeux du légendaire Rod Laver, du milliardaire Bill Gates ou encore de la chanteuse P!nk.


Première de son pays à remporter l'épreuve et plus globalement un tournoi de cette catégorie juste en-dessous des Grands Chelems, Rybakina confirme son éclosion au plus haut niveau, entrevue ces derniers mois.
Sur son parcours victorieux, elle est de urcroit parvenue à écarter successivement la N.1 et la N.2 mondiales.

De quoi voir l'avenir avec ambition.
"Au début, on pensait juste faire le top 10, mais maintenant l'objectif est d'essayer de finir dans le top 5 et de continuer à jouer au même niveau jusqu'à la fin de l'année, parce que ce n'est que le début..."
, a-t-elle prévenu.
#Elena Rybakina
#WTA 1000
#Indian Wells
#Aryna Sabalenka
1 yıl önce
default-profile-img