|

"La Türkiye a le potentiel d'élever ses capacités en énergie éolienne à 150 mille mégawatts"

Le ministre turc de l'Énergie et des Ressources naturelles, Alparslan Bayraktar, a déclaré, mardi, que le potentiel énergétique éolien de la Türkiye "peut atteindre 150 000 mégawatts grâce au développement des technologies des éoliennes".

15:45 - 7/11/2023 mardi
MAJ: 17:25 - 7/11/2023 mardi
AA
Le ministre turc de l'Énergie et des Ressources naturelles, Alparslan Bayraktar. Crédit photo: AA
Le ministre turc de l'Énergie et des Ressources naturelles, Alparslan Bayraktar. Crédit photo: AA
Lors du 12e Congrès sur l'énergie éolienne (TÜREK 2023), organisé cette année sur le thème du "Siècle du vent" et dont l'Agence Anadolu (AA) est le
"Partenaire de communication global"
, Alparslan Bayraktar a déclaré qu'en dépit d'une réduction de 27 % de l'intensité énergétique primaire au cours des 20 dernières années, la demande a doublé.

Le ministre a d'abord souligné que la demande d'énergie augmentera dans les années à venir. De plus, il a ajouté:


Au cours des 20 dernières années, la demande d'électricité a augmenté de 5 % par an. Nous prévoyons qu'elle augmentera de plus de 3 % par an au cours des 20 prochaines années.

Bayraktar a estimé que la part de l'électricité dans la demande finale d'énergie devrait atteindre 30 % au cours des 20 prochaines années.


"Nous avons préparé l'infrastructure pour la transformation des énergies propres sans compromettre la sécurité de l'approvisionnement et nous avons commencé cette transformation. Nous avons identifié l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, le nucléaire, le gaz naturel comme carburant de transition, l'hydrogène, les technologies de stockage, la numérisation et les minéraux critiques comme nos domaines prioritaires pour la transformation de l'électricité. Nous avons déterminé nos outils de mise en œuvre pour le développement des domaines prioritaires comme l'accès au financement international, le développement et la localisation des technologies et le développement des capacités"
, a-t-il expliqué.

Le ministre Bayraktar a ajouté que les sources d'énergie sans carbone sont essentielles pour répondre à la demande croissante. Et de poursuivre:


"Il est nécessaire d'utiliser l'énergie solaire et éolienne au plus haut niveau possible, de faire les investissements nécessaires dans le réseau de transmission et de distribution, dans les technologies de soutien telles que le stockage, l'hydrogène et la numérisation, et de soutenir le développement technologique national et la diversité de la chaîne d'approvisionnement mondiale".

"Nous visons à satisfaire 25 % de notre demande d'électricité grâce à l'énergie éolienne"


"Le secteur de l'énergie éolienne a atteint une capacité installée de 11 609 mégawatts et un chiffre d'affaires annuel d'environ 2 milliards d'euros. Il répond à environ 11 % de la demande d'électricité du pays"
, a par ailleurs indiqué le ministre turc:

"La moyenne mondiale de la part de l'énergie éolienne dans la production totale est de 7,5 %, ce qui signifie que le potentiel que nous utilisons actuellement dans notre pays est supérieur à la moyenne mondiale. Cependant, nous disposons d'un potentiel bien plus important. C'est pourquoi nous visons à augmenter ce taux au bout de 20 ans et à satisfaire 25 % de nos besoins en électricité grâce à l'énergie éolienne. Pour atteindre ces objectifs, nous avons besoin de réformes et de nouvelles réglementations dans de nombreux domaines. Nos investisseurs disposent actuellement d'une capacité de plus de 28 000 mégawatts, y compris des capacités sous licence, sans licence, de stockage, pour lesquelles la capacité a été allouée, mais les investissements n'ont pas encore été mis en service. Nous voulons que cette capacité allouée soit mise en service dès que possible".

Déclarant que les travaux de mise à jour de l'Atlas du potentiel éolien, menés par le ministère en coopération avec des organisations nationales et internationales depuis 2017, ont été achevés, le ministre Bayraktar a continué:
"Selon les données actualisées de l'atlas, nous estimons que notre potentiel éolien est d'environ 100 mille mégawatts dans les technologies et conditions actuelles, et qu'il peut atteindre jusqu'à 150 mille mégawatts grâce à l'évolution des technologies des éoliennes. Si l'on considère notre capacité installée actuelle, ce potentiel représente une capacité supplémentaire d'environ 140 000 mégawatts. Ce montant correspond à un investissement de 140 milliards de dollars en chiffres actuels".

"Grâce aux aides à l'électricité et à la contribution nationale, les générateurs, les ailes, les tours et les éléments de connexion des tours pour les centrales éoliennes sont produits dans le pays et les industriels turcs ont atteint le niveau d'exportation de 80 % de leur production sur les marchés mondiaux en ce qui concerne les composants des ailes et des tours d'éoliennes."

Le ministre a ajouté que le secteur offrait des possibilités d'emplois "verts" à environ 25 000 personnes.


À lire également:



#​​​​​​​Türkiye
#Energie éolienne
#Ministre Bayraktar
#Turquie
il y a 4 mois
default-profile-img