|

Les États-Unis restituent à la Türkiye 41 pièces d'antiquités

Les autorités américaines ont restitué mardi à la Türkiye 41 antiquités pillées sur un site archéologique de la région d'Anatolie, d'une valeur estimée à huit millions de dollars, dans le cadre d'une campagne de saisies dans des musées américains.

La rédaction
12:32 - 6/12/2023 mercredi
AA
Un buste en marbre représentant la tête de l'empereur romain Caracalla, exposé au Musée Archéologique National de Naples.
Crédit Photo : @reptar321 / X
Un buste en marbre représentant la tête de l'empereur romain Caracalla, exposé au Musée Archéologique National de Naples.

Des responsables turcs à New York ont ​​récupéré, mardi, les artefacts grâce aux efforts menés par le ministère turc de la Culture et du Tourisme.


Le consulat turc à New York a assisté à une cérémonie de réception de ces pièces dont leur restitution à la Türkiye a été effectuée par décision judiciaire.


Le procureur de l'État de New York pour l'arrondissement de Manhattan, Alvin Bragg, a annoncé dans un communiqué avoir rendu à la Türkiye
"90 antiquités d'une valeur de plus de 60 millions de dollars"
en moins de deux ans.

Parmi ces trésors archéologiques, 41 pièces ont été restituées lors d'une cérémonie mardi à New York en présence du ministre adjoint turc de la Culture et du Tourisme Gökhan Yazgı .


Huit d'entre elles avaient été retrouvées dans le cadre d'une enquête contre un réseau international de pilleurs, trafiquants et receleurs d'antiquités volées depuis les années 1960 sur le site greco-romain de Bubon, dans le sud-ouest de la Türkiye. 


Parmi ces antiquités, deux têtes de l'empereur romain Caracalla du IIIe siècle, l'une saisie en mars de cette année au Fordham Museum of Art et l'autre à la même date au prestigieux Metropolitan Museum of Art (MET), deux musées de New York.


Un buste de femme du IIe siècle pillé à Bubon avait été saisi en juin dernier, selon le communiqué, après être passé en contrebande en Suisse par le trafiquant américain, décédé en 2012, Robert Hecht, qui l'avait vendu au Worcester Art Museum dans le Massachusetts.


Le procureur Bragg avait déjà annoncé en avril et en septembre des restitutions à Ankara d'antiquités du site de Bubon, dont une statue saisie dans un musée de Cleveland.


Le ministre turc, a déclaré dans le communiqué:


Ensemble, je crois que nous pouvons mettre fin aux coups portés à l'identité et à l'histoire des nations.

Le parquet de Manhattan mène tambour battant une campagne de restitutions d'oeuvres d'art depuis 2017.


Sous l'égide du procureur Bragg depuis 2022, plus de 1.000 pièces d'une valeur de 225 millions de dollars ont été rendues à plus de 20 pays, dont le Cambodge, la Chine, l'Inde, le Pakistan, l'Égypte, l'Irak, la Grèce, la Türkiye et l'Italie.

New York est une plaque tournante du trafic et plusieurs oeuvres ont été saisies ces dernières années dans des musées, comme le grandiose MET, et chez de richissimes collectionneurs privés de Manhattan.


À lire également:



#États-Unis
#Türkiye
#Archéologie
#Restitution
#Histoire
#Culture
#Vol
#Musée
il y a 3 mois
default-profile-img