|

Mondial2022: le Maroc sort le Portugal et entre dans l'histoire de l'Afrique

Le Maroc a une nouvelle fois fait valoir son hermétisme pour pousser vers la sortie du Mondial-2022 le Portugal (1-0) et entrer ainsi dans l'histoire de la Coupe du monde par la grande porte en devenant la première équipe africaine à se qualifier pour les demi-finales.

News Service
20:46 - 10/12/2022 Cumartesi
AFP
Célébration de Youssef En Neysri après son but qui permet au Maroc d’être en demi finale /AA
Célébration de Youssef En Neysri après son but qui permet au Maroc d’être en demi finale /AA
Après le Cameroun, le Sénégal et le Ghana, le quatrième essai aura donc été le bon et le nouveau pourfendeur des nations européennes, qui a tenu au Qatar la dragée haute à la Croatie, la Belgique, l'Espagne et maintenant la Seleçao, aura l'occasion mercredi de poursuivre son oeuvre contre la France ou l'Angleterre.


Le héros du jour des
Lions de l'Atlas,
qui ont fini dans les cordes et éreintés, se nomme
En-Nesyri.
Déjà buteur en Russie et même au Qatar, le grand avant-centre a profité juste avant la pause d'une sortie approximative de Diogo Costa pour piquer parfaitement sa tête (42) et débloquer une rencontre très tactique jusque-là.


Conscient de la discipline défensive des Marocains, le Portugal avait commencé en tentant de presser haut pour récupérer rapidement le ballon et de redescendre ensuite pour essayer de faire sortir son adversaire avant de le piquer par la précision du jeu long de Fernandes.

Ronaldo en larmes

Un plan qui aurait pu rapidement fonctionner si Felix avait été plus tranchant (5). Mais Bounou, qui est ensuite monté en régime (74, 83) au plus fort de la poussée portugaise en seconde période, a martyrisé son vis-à-vis.


Dans la nasse, Fernando Santos n'a eu d'autre choix que de faire rapidement entrer (51) Ronaldo, alors que Ramos, auteur d'un triplé contre la Suisse, a cette fois été transparent.


La 196e cape de CR7, nouveau co-détenteur du nombre de sélections internationales, a bien permis au Portugal d'affirmer son emprise sur le jeu, mais pas d'égaliser malgré un duel de la star avec Bounou (90).


Les Portugais ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes car, face à des Marocains qui ont perdu Saïss (57) et ont logiquement souffert après tous les efforts fournis jusque-là, ils ont eu plusieurs situations pour revenir au score. Mais quand ils ne sont pas tombés sur un gardien intraitable, Fernandes, qui avait déjà touché la barre juste après l'ouverture du score (43), a vu le cadre se dérober (64).


L'exclusion de Cheddira (90+3)
n'a cependant pas fait dévier de sa route le Maroc, qui n'a concédé qu'un but depuis le début du Mondial. Parfois au bord de la rupture, il réussit même l'exploit de décrocher une quatrième +clean sheet+ en cinq matches.

Sorti en pleurs après ce scenario tragique pour le Portugal, Ronaldo, de plus en plus contesté au sein de la Seleçao, aura maintenant l'occasion de préciser quelle suite il entend donner à sa carrière à 37 ans.

#2022 FIFA World Cup
#Qatar
#Maroc
#Portugal
#Ronaldo
1 yıl önce