|

Toulouse et la France du foot disent adieu à "Justo" Fontaine

Admirateurs anonymes, famille, amis et figures du football français ont rendu lundi un dernier hommage à Just Fontaine, attaquant de l'équipe de France resté célèbre pour son record de 13 buts en une Coupe du monde, décédé mercredi à 89 ans.

09:09 - 7/03/2023 Salı
MAJ: 09:27 - 7/03/2023 Salı
AFP
Les joueurs du PSG et du FC Nantes ont rendus hommage à Just Fontaine, avant le début du match les opposant, le 04/03/2023. Crédit photo: FRANCK FIFE / AFP
Les joueurs du PSG et du FC Nantes ont rendus hommage à Just Fontaine, avant le début du match les opposant, le 04/03/2023. Crédit photo: FRANCK FIFE / AFP
"A l'étranger comme sur tous les terrains de France, amateurs et professionnels, le football lui rend hommage"
, a déclaré Philippe Diallo, président par intérim de la Fédération française de football (FFF), avant la cérémonie religieuse à la cathédrale Saint-Etienne.

Avec ce record inégalé et qui va le rester longtemps, il a traversé les époques et marqué des générations de joueurs.

C'est lors du Mondial-1958 en Suède, que Fontaine marque ses 13 buts. Il formait avec Raymond Kopa et Roger Piantoni l'attaque de l'équipe de France, battue en demi-finale par le Brésil de Pelé (5-2).


Plusieurs personnalités du monde du football étaient présentes lundi à Toulouse, parmi lesquelles les ex-internationaux Alain Giresse, Bernard Lacombe et Didier Six, Guy Roux, entraîneur historique de l'AJ Auxerre, Frédéric Thiriez, ex-président de la LFP, ou encore l'homme d'affaires Jean-Claude Darmon, ami de la famille.


Guy Roux est venu rendre un dernier hommage au buteur inégalé du Mondial 1958

A côté du président du Toulouse Football Club (TFC) Damien Comolli, le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot, a rappelé les trois championnats gagnés en Champagne.
"Si nous sommes là pour construire et développer ce club pour l'avenir, on n'oublie pas qu'on a la chance extraordinaire d'avoir une histoire que beaucoup nous envient, façonnée par des hommes et des joueurs exceptionnels comme Raymond Kopa et Just Fontaine"
.

Applaudissements


Sur un banc au fond de la cathédrale, Fabrice Lamborelle, retraité de 61 ans, supporteur du Stade de Reims, écharpe rouge et blanche autour du coup, salue
"la légende". "J'ai grandi dans cette ambiance, celle des grands anciens"
, se souvient avec émotion le supporter, jadis pensionnaire de l'école de football du Stade de Reims.

Messaoud Bennani, entraîné par Just Fontaine du temps où le TFC s'appelait l'UST (Union Sportive Toulouse), témoigne d'un homme
"à la gentillesse pas possible, il était adorable, il fallait que je sois là".

A ses côtés, Abdelaziz Ghodbane, ancien employé du magasin de sport de Just Fontaine dans le centre de Toulouse, retient que Justo
"n'avait que des copains, ils l'aimaient car c'était une bonne personne",
a-t-il dit non loin de la dizaine de gerbes de fleurs, siglées "FFF", "PSG", etc, déposées sur le parvis.

L'hommage des supporters de Toulouse FC

A la fin de la cérémonie, l'ancien pilier argentin du Stade toulousain Omar Hasan, devenu chanteur lyrique, a chanté un Ave Maria alors que le cercueil s'apprêtait à quitter la cathédrale sous les applaudissements.


Né à Marrakech (Maroc) le 18 août 1933,
Fontaine a remporté quatre titres de champion de France
(un avec Nice, trois avec Reims),
deux Coupes de France et disputé une finale de Coupe d'Europe des clubs champions perdue avec Reims
(1959) contre le Real Madrid. Il a ensuite entraîné le PSG, le TFC et le Maroc.
#Football
#Just Fontaine
#Record de buts en une seule coupe du Monde
#Raymond Kopa
1 yıl önce