|

Le biogaz au Cameroun: une solution durable pour l'environnement et l'économie locale

La rédaction
19:00 - 24/05/2024 vendredi
MAJ: 09:34 - 22/05/2024 mercredi
Yeni Şafak
Crédit Vidéo : Franck Péraise Mballa / Nouvelle Aube
Tabou Foamenom, ingénieur écologique et promoteur de Green Construction Home, souligne les nombreux avantages du recyclage des déchets organiques.

La gestion des déchets est un défi environnemental majeur. Au Cameroun, comme dans de nombreux autres pays en développement, la gestion des déchets constitue un défi majeur. La capitale, Yaoundé, produit quotidiennement des dizaines de milliers de tonnes de déchets organiques, contribuant à la classification de la ville parmi les plus mal entretenues du continent africain.

La gestion durable de la pré-collecte des déchets organiques demeure une difficulté majeure pour la ville. Cependant, des initiatives telles que celles de la startup Green Construction Home offrent des solutions innovantes à ces défis. La transformation des matières organiques et biodégradables provenant des excréments, de déchets alimentaires ménagers, permet non seulement de réduire la quantité de déchets envoyés à la décharge, mais aussi de créer des opportunités pour une économie circulaire et durable.


Le biogaz: une opportunité


Le processus de production de biogaz est simple et efficace. Les déchets organiques, tels que les restes de nourriture, les épluchures de fruits et légumes, et les excréments d'animaux, sont introduits dans un digesteur. Dans cet environnement anaérobie, des bactéries décomposent la matière organique en produisant du biogaz et du digestat.


Le biogaz produit peut être utilisé directement pour la cuisson, l'éclairage ou la production d'électricité. Le digestat, quant à lui, est un engrais organique riche en nutriments qui peut être utilisé pour améliorer la fertilité des sols et la productivité des cultures.

Le biogaz: l'innovation au service du développement durable


Tabou Foamenom, ingénieur écologique et promoteur de Green Construction Home, souligne les nombreux avantages de cette activité. En recyclant les déchets organiques, l'entreprise peut produire jusqu'à 2 000 tonnes d'engrais organique par jour et jusqu'à 210 000 mètres cubes de biogaz. Ce processus répond à la préoccupation du gouvernement camerounais concernant l'import-substitution dans le cadre de la Stratégie Nationale du Développement 2030 et contribue à l'atteinte de plusieurs Objectifs de développement durable (ODD). En plus d'offrir une source d'énergie renouvelable, le biogaz permet aux foyers peu aisés d'avoir accès à un combustible peu coûteux pour cuisiner.


Parallèlement, les agriculteurs bénéficient d'engrais naturels qui améliorent la fertilité des sols tout en réduisant leur dépendance aux engrais chimiques coûteux. Cette approche présente ainsi un double avantage en favorisant le développement durable tout en répondant aux besoins énergétiques et agricoles du pays.

En investissant dans le développement du biogaz, le Cameroun peut espérer un avenir plus propre, plus durable et plus prospère pour ses citoyens. Le potentiel du biogaz va bien au-delà de sa capacité à répondre aux besoins énergétiques et agricoles. Il représente également une opportunité pour encourager l'entrepreneuriat local et stimuler l'économie en créant de nouveaux emplois dans le secteur des énergies renouvelables et de la gestion des déchets.


Par
Franck Péraise Mballa

A lire et voir également:



#Cameroun
#Yaoundé
#environnement
#ODD
#biogaz
#déchets
#digestat
il y a 1 mois