|

Le Qatar va augmenter sa production de gaz grâce à une nouvelle expansion d'un champ gazier géant

Le Qatar a annoncé dimanche de nouveaux projets visant à augmenter la production du plus grand gisement de gaz naturel au monde, pour porter sa capacité à 142 millions de tonnes par an d'ici 2030.

14:48 - 25/02/2024 Sunday
MAJ: 14:33 - 25/02/2024 Sunday
AFP
Saad Sherida al-Kaabi, ministre de l'énergie du Qatar et PDG de QatarEnergy, donne une conférence de presse à Doha, capitale du Qatar, le 8 janvier 2023.
Crédit Photo : Amr Diab / AFP
Saad Sherida al-Kaabi, ministre de l'énergie du Qatar et PDG de QatarEnergy, donne une conférence de presse à Doha, capitale du Qatar, le 8 janvier 2023.
La nouvelle expansion du champ offshore North Field, baptisée
"North Field West"
, ajoutera 16 millions de tonnes supplémentaires de gaz naturel liquéfié (GNL) par an aux plans de développement actuels, a déclaré le ministre qatari de l'Energie, Saad al-Kaabi, lors d'une conférence de presse.

"North Field contient d'énormes quantités de gaz supplémentaires estimées à 240 billions de pieds cubes, ce qui porte les réserves de gaz de l'Etat du Qatar de 1.760 billions à plus de 2.000 billions de pieds cubes"
, a souligné M. Kaabi, également PDG du géant public qatari des hydrocarbures QatarEnergy.

Ces résultats
"nous permettront de commencer à développer un nouveau projet de GNL à partir du secteur ouest du champ North Field avec une capacité de production d'environ 16 millions de tonnes par an"
, a-t-il ajouté.

Cela portera la capacité de production du Qatar à 142 millions de tonnes une fois que "
la nouvelle expansion sera terminée avant la fin de cette décennie"
, a-t-il poursuivi, ce qui représente une augmentation de près de 85% par rapport aux niveaux de production actuels.

Le PDG de QatarEnergy a affirmé que la société
"commencera immédiatement"
les travaux d'ingénierie pour garantir que l'expansion soit achevée à temps.

Le Qatar est l'un des principaux producteurs de GNL du monde avec les Etats-Unis, l'Australie et la Russie.

La Chine, le Japon et la Corée du Sud ont été le principal marché pour le gaz du Qatar, mais après l'invasion russe de l'Ukraine il y a deux ans, la demande a également augmenté de la part des pays européens.


Les derniers plans de développement font suite à de récentes annonces de contrats d'approvisionnement à long terme.


Le Qatar a annoncé ces dernières semaines qu'il fournirait 7,5 millions de tonnes de GNL par an pendant 20 ans à Petronet, en Inde, les premières livraisons étant prévues à partir de mai 2028.

Et fin janvier, QatarEnergy a annoncé un accord avec Excelerate Energy, basée aux Etats-Unis, pour fournir au Bangladesh 1,5 million de tonnes de GNL par an pendant 15 ans.


L'année dernière, le Qatar a signé des accords de GNL avec la société chinoise Sinopec, la française Total, la britannique Shell et l'italienne Eni.


À lire également:



#Qatar
#énergie
#gaz
5 months ago