|

Erdogan fustige le Conseil de sécurité de l'ONU, "qui n'arrive même pas à appeler au cessez-le-feu à Gaza"

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a rappelé que depuis 140 jours, le monde regarde les crimes contre l'humanité commis par Israël sans que le Conseil de sécurité de l'ONU lance un appel à un cessez-le-feu.

17:08 - 24/02/2024 samedi
MAJ: 16:53 - 24/02/2024 samedi
AA
Le président du AK Parti, Recep Tayyip Erdoğan, a participé au rassemblement organisé par son parti sur le boulevard du 29 octobre à Denizli, le 22 février 2024.
Crédit Photo : Mehmet Emin Mengüarslan / AA
Le président du AK Parti, Recep Tayyip Erdoğan, a participé au rassemblement organisé par son parti sur le boulevard du 29 octobre à Denizli, le 22 février 2024.

Erdogan s'est exprimé samedi dans le cadre de la campagne pour les élections municipales du 31 mars en Türkiye depuis le district de Sakarya.


Il a fustigé l'inaction du Conseil de sécurité de l'ONU face aux atrocités commises par Israël à Gaza depuis 140 jours.

"Depuis 140 jours, le monde regarde les crimes contre l'humanité commis par Israël sans que le Conseil de sécurité de l'ONU n'appelle à un cessez-le-feu",
a-t-il fait remarquer avant de poursuivre:

Ni les puissances occidentales ni le Conseil de sécurité de l'ONU n'ont fait quoi que ce soit d'utile pour empêcher les atrocités israéliennes.

Le chef de l'Etat turc a notamment rappelé que la Türkiye poursuit sa lutte contre le terrorisme que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur de ses frontières, faisant référence aux opérations de l'armée turque en Syrie et dans le Nord de l'Irak.

"Partout où il y a un terroriste, nous le trouverons et l'écraserons. Nous poursuivrons la lutte jusqu'à l'élimination du dernier terroriste"
, a-t-il martelé.

À lire également:



#Türkiye
#Recep Tayyip Erdogan
#Palestine
#ONU
#​​​​​​​Israël
#guerre
il y a 2 mois