|

Erdogan: "Israël est un État terroriste qui sera maudit dans le monde entier"

Le Président de la République de Türkiye, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré qu'Israël, qui continue de commettre des massacres à Gaza, est un "État terroriste".

15:17 - 15/11/2023 Çarşamba
MAJ: 17:22 - 15/11/2023 Çarşamba
AA
Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan. Crédit photo: AA
Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan. Crédit photo: AA

Le Chef de l'État turc a pris la parole, mercredi, lors de la réunion hebdomadaire du groupe parlementaire AK Parti, à l'Assemblée nationale turque, à Ankara.


Il est longuement revenu sur les efforts de la Türkiye pour parvenir à un cessez-le-feu immédiat et durable à Gaza, sous le feu des attaques israéliennes depuis le 7 octobre.

Il a notamment cité le double sommet Organisation de la Coopération Islamique (OCI)-Ligue Arabe, tenu samedi dernier à Riyad en Arabie saoudite.


Mais Erdogan a surtout voulu dénoncer le silence, voire la complicité, des pays occidentaux qui ignorent les crimes et les massacres israéliens à Gaza.

"L'Occident, et en particulier les États-Unis, continue de prendre la situation à l'envers. La France fait d'abord des déclarations différentes, puis elle fait marche arrière. Soyez honnêtes, ne soyez pas un jour comme ceci et un jour comme cela. Tout comme la situation des Palestiniens en ce moment, soyez droits, directs !"
, a-t-il lancé.

"Nous sommes face à un génocide. Actuellement, des centaines, des milliers d'avocats les portent devant la Cour de justice de La Haye. Nous prendrons aussi toutes les mesures nécessaires dans ce sens. Personne qui se dit humain ne peut légitimer ces massacres... Alors que des centaines d'enfants meurent chaque jour, ceux qui parlent de droits de l'homme ne disent pas un mot. Les journalistes sont massacrés par Israël avec leurs familles. Les organisations internationales de presse ne font pas la moindre déclaration"
, a-t-il dénoncé.

Et de poursuivre:
"la volonté des 121 pays membres de l'ONU au sein de l'Assemblée générale est usurpée par un seul pays. Nous avons été témoins de nombreuses pratiques de deux poids, deux mesures. 23 personnes ont trouvé la mort dans un attentat à Paris. Des chefs d'État du monde entier s'y sont rendus. Certains d'entre nous ont également participé à cette marche. Près de 13 000 personnes sont mortes à Gaza. Où sont les chefs d'État de ce monde ? N'avez-vous pas de conscience ? N'avez-vous pas de compassion ?".

Et ensuite de s'adresser directement à Israël et le premier ministre Netanyahu.


"Je m'adresse à Netanyahu d'ici: avez-vous une bombe atomique ou non ? Si oui, dites-le ouvertement. Tu as la bombe nucléaire et vous menacez avec. Tu peux avoir autant de bombes nucléaires que tu veux, peu importe ce que tu as. Tu es sur le départ !".

"Si Israël poursuit ainsi ses massacres, le monde entier déclarera qu'il est un État terroriste maudit par tout le monde. Si Dieu le veut, la victoire reviendra aux habitants de Gaza et au peuple palestinien".

Puis, de réagir aux allégations contre le Hamas.


"Vous qualifiez le Hamas d'organisation terroriste. Le Hamas est un parti politique qui s'est présenté aux élections en Palestine et les a remportées. Après avoir remporté les élections, vous lui avez retiré ses droits. Israël et l'Amérique les ont pris ensemble. Voyons cette réalité"
, a-t-il assuré.
"Nous n'hésitons jamais à dire que le Hamas (est composé) de résistants qui s'efforcent de protéger leur patrie, même si cela dérange certains".

Pour conclure, le président turc a indiqué qu'il contactera les dirigeants des pays qui se sont abstenus de voter sur la résolution de l'AG des Nations unies sur Gaza, qui a recueilli 121 voix favorables.


Et nous continuerons à isoler Israël sur la scène internationale tout en apportant toutes les formes de soutien humanitaire à la Palestine.

À lire également:



#Conflit israélo-palestinien
#​​​​​​​Gaza
#​​​​​​​Israël
#Le Président turc Recep Tayyip Erdogan
8 ay önce