|

La Belgique soutient la plainte sud-africaine contre Israël devant la CIJ

La Belgique a annoncé qu'elle soutiendrait pleinement la plainte sud-africaine contre Israël pour ‘'génocide'', si la Cour internationale de justice (CIJ) appelait Tel Aviv à cesser sa campagne militaire à Gaza.

09:17 - 21/01/2024 Pazar
AA
La ministre de la Coopération au développement et de la Politique des métropoles, Caroline Gennez, s'exprimant lors d'une séance plénière de la Chambre au Parlement fédéral à Bruxelles, le 13 avril 2023.
Crédit Photo : NICOLAS MAETERLINCK / Belga / AFP
La ministre de la Coopération au développement et de la Politique des métropoles, Caroline Gennez, s'exprimant lors d'une séance plénière de la Chambre au Parlement fédéral à Bruxelles, le 13 avril 2023.
La ministre de la Coopération au développement, Caroline Gennez, a déclaré sur X :
‘'La Belgique réaffirme son plein soutien à cette plainte portée devant la Cour internationale de justice. Si la CIJ demande à Israël d'arrêter sa campagne militaire à Gaza, notre pays la soutiendra pleinement''.



‘'Notre pays assume sa responsabilité à l'égard des droits de l'homme et du droit humanitaire'',
a ajouté la ministre belge.

Caroline Gennez a réitéré sa détermination à atteindre le but consistant à assurer l'acheminement de l'aide humanitaire vers Gaza dès que possible, et à tous les niveaux.

Elle a également souligné que la Belgique continuera à plaider, au sein de l'Union européenne et à l'échelle internationale, en faveur d'un cessez-le-feu permanent, l'accès sans entrave à l'aide humanitaire, la libération des captifs, le respect du droit international ainsi que la solution à deux États.


Pretoria a déposé une plainte contre Tel Aviv pour
"crime de génocide'',
devant la Cour internationale de justice. Les actes de l'État hébreu dans la bande de Gaza ont été qualifiés par l'ONU de
"violation du droit international''
, mais Tel Aviv rejette ses accusations, affirmant qu'il essaie seulement de protéger les Israéliens.

Le bilan de la guerre israélienne dans la bande de Gaza, depuis le 7 octobre 2023, a grimpé samedi à
"24 927 morts et 62 388 blessés''.

Le conflit a provoqué, en outre, des destructions massives d'infrastructures, une catastrophe humanitaire sans précédent, et le déplacement de plus de 85 % de la population de la bande de Gaza, soit environ 1,9 million de personnes, selon les autorités gazaouies et l'ONU.


À lire également :







#Belgique
#Caroline Gennez
#CIJ
#plainte sud-africaine
#Gaza
#Génocide
3 ay önce