|

Les États-Unis bloquent l'adhésion pleine et entière des Palestiniens à l'ONU

Les États-Unis d'Amérique (USA) ont opposé, jeudi, comme attendu, leur veto à la résolution présentée par l'Algérie sur l'adhésion de la Palestine en tant que membre à part entière de l'organisation onusienne.

09:55 - 19/04/2024 Cuma
AA
Le représentant adjoint des États-Unis à l'ONU, Robert Wood, vote contre une résolution autorisant l'adhésion des Palestiniens à l'ONU, au siège des Nations unies à New York, le 18 avril 2024.
Crédit Photo : ANGELA WEISS / AFP
Le représentant adjoint des États-Unis à l'ONU, Robert Wood, vote contre une résolution autorisant l'adhésion des Palestiniens à l'ONU, au siège des Nations unies à New York, le 18 avril 2024.

Le projet soumis, ce jeudi au vote des membres du Conseil de sécurité, a recueilli 12 voix favorables, dont celles de la France, de la Chine et de la Russie qui font partie des cinq membres permanents du Conseil de sécurité.


Deux pays, en l'occurrence la Suisse et la Grande Bretagne, se sont, quant à eux, abstenus.

Le projet de résolution, soumis par l'Algérie, recommande aux 193 membres de l'Assemblée générale de l'ONU que "
l'État de Palestine soit admis comme membre des Nations unies".

Intervenant juste après ce vote, le représentant permanent de l'Algérie à l'ONU, Ammar Bendjama, a regretté le rejet de ce projet, affirmant que
"son pays reviendra bientôt"
à la charge pour défendre l'adhésion de la Palestine à l'ONU.

Pour rappel, la demande palestinienne et le projet de cette résolution ont été soutenus par le Groupe arabe à New York.


Pour ce Groupe, il s'agit là
"d'une mesure tant attendue depuis longtemps et qui aurait dû être mise en œuvre non seulement depuis 2011, mais depuis 1948".

Poursuivant, le Groupe arabe a également appelé tous les membres du Conseil de sécurité à "
voter en faveur"
du projet de résolution présenté par l'Algérie.

Il a lancé un appel aux membres du Conseil à "
s'abstenir, au moins, d'entraver cette initiative décisive".

Dans sa déclaration, rendu publique mercredi, le Groupe arabe a affirmé que l'adhésion à l'ONU
"est un pas décisif dans la bonne direction vers une solution juste et durable de la question palestinienne, conformément au droit international et aux résolutions pertinentes des Nations unies".

Selon la même source,
"le déni de la place légitime de la Palestine au sein de la communauté des nations a duré trop longtemps et qu'il était temps de corriger cette injustice historique et de réaliser les droits inaliénables du peuple palestinien à l'autodétermination, à la souveraineté et à la création d'un État".

Le Groupe arabe a exhorté le Conseil de sécurité de
"tenir compte de l'appel de la communauté internationale et d'approuver sans plus tarder la demande d'adhésion de la Palestine"
, estimant que ne pas le faire constituerait "
une abdication flagrante de la responsabilité du Conseil de faire respecter les principes de la Charte des Nations Unies et du Droit international".

À lire également:


#États-Unis
#Palestine
#Veto
#ONU
#Gaza
#Algérie
#Diplomatie
#Israël
#Génocide
3 ay önce