|

Sénégal: le BMN signe de nouvelles conventions et partenariats

Le Mois du Consommer Local, organisé en octobre de chaque année, a été l’occasion pour le Bureau de Mise à Niveau (BMN) des entreprises de signer de nouvelles conventions et partenariats pour soutenir certains entrepreneurs locaux dans leur élan de développement. Au Sénégal, trente-et-une entreprises vont réaliser d’importants investissements pour un montant global de 5,9 milliards de F CFA et vont recevoir en contrepartie 1,6 milliards F CFA de primes du Bureau de Mise à Niveau.

10:54 - 3/11/2023 vendredi
MAJ: 11:57 - 3/11/2023 vendredi
APANEWS
Crédit photo: GEORGES GOBET / AFP
Crédit photo: GEORGES GOBET / AFP
Le vendredi 27 octobre, trente-et-une entreprises ont accepté de réaliser d’importants investissements pour un montant global de 5,9 milliards de F CFA et vont recevoir en contrepartie 1,6 milliards F CFA de primes du BMN.

"Le choix d’inscrire vos entreprises dans un programme de mise à niveau en dit long sur votre perspicacité. En effet, en décidant de vous engager dans un plan de mise à niveau, vous adaptez vos outils de production et de management aux meilleurs standards internationaux. Ce qui hissera vos entreprises parmi les plus performantes et leur permettra d’être plus compétitives et de faire face à une concurrence de plus en plus rude"
, a déclaré le président du Comité de surveillance du Fonds de Mise à Niveau, Moustapha Thiam.

La Mise à Niveau apporte un ensemble d’appuis techniques et financiers afin de permettre aux entreprises de réaliser les gains de compétitivité et les choix stratégiques nécessaires pour affronter, dans les meilleures conditions, la concurrence étrangère sur le marché local et tirer profit des opportunités d’exportation qu’offrent les marchés internationaux.


Selon le ministre du Commerce, de la Consommation et des PME, Abdou Karim Fofana, en près de 20 ans d’existence, ce programme a enregistré 797 dossiers d’entreprises approuvés pour des investissements d’un montant global de 135 milliards de F CFA. En contrepartie, ces entreprises ont reçu des primes pour un montant de 36 milliards de F CFA.

"Ces résultats importants du Programme ont eu des impacts significatifs sur la compétitivité des entreprises, qui pour l’essentiel ont gardé et amélioré leurs parts de marché, notamment en Afrique de l’Ouest, et consolidé ou créé plus de 30 000 emplois"
, a soutenu M. Fofana.

Les investissements réalisés par les entreprises ont permis la modernisation des équipements et process de production, l’intégration soutenue de la démarche Qualité, le renforcement des compétences des ressources humaines; autant d’atouts pour contribuer à l’amélioration de la compétitivité des produits et services offerts sur le marché local et à l’exportation, a-t-il poursuivi.

Toute cette dynamique constitue, d’après le ministre Fofana, un bel exemple de Partenariat Public-Privé comme l’illustre le travail mené au quotidien par le Comité de Pilotage du BMN, dans la diversité de sa composition.


Cette cérémonie a été l’occasion pour le BM de lancer un nouvel appel au chef de l’Etat, Macky Sall, mais aussi aux différents partenaires techniques et financiers afin qu’ils renforcent considérablement les fonds de la mise à niveau. Car,
"les fonds alloués à la mise à niveau des entreprises ; fonds que nous, Comité de Surveillance COSURV sommes chargés de surveiller ; devient de plus en plus insuffisant et ne permettent pas au BMN de jouer pleinement son rôle dans l’accompagnement des entreprises"
, a indiqué M. Thiam.

À lire également:




#Sénégal
#Afrique
#développement
#économie
#accord
#entreprise
#entrepreunariat
il y a 4 mois
default-profile-img