|

Mali: vague de soutien pour Mohamed Camara

Le joueur malien de l'AS Monaco, Mohamed Camara, accusé d'homophobie lors d'un match de Ligue 1 dimanche, a reçu le soutien de personnalités au Mali et de nombreux compatriotes sur les réseaux sociaux.

13:16 - 22/05/2024 mercredi
MAJ: 13:24 - 22/05/2024 mercredi
AFP
Le milieu de terrain malien de Monaco, Mohamed Camara.
Crédit Photo : Nicolas TUCAT / AFP
Le milieu de terrain malien de Monaco, Mohamed Camara.
Lors de la dernière journée du Championnat de France, le milieu de terrain avait masqué le logo en faveur de l'idéologie LGBT floqué sur son maillot, porté par tous les joueurs, entraîneurs et arbitres, dans le cadre d'une
"campagne de lutte contre les discriminations"
pilotée par la Ligue de football professionnel (LFP).

La ministre française des Sports, Amélie Oudéa-Castera, a dénoncé un
"comportement inadmissible"
et demandé
"les sanctions les plus fermes"
contre le joueur et son club.

Mais sur les réseaux sociaux, des personnalités maliennes et de nombreux internautes ont exprimé leur solidarité avec le joueur, connu en équipe nationale pour son attachement à la foi musulmane.


"Ceux qui se disent défenseurs de la liberté et de la démocratie doivent respecter les convictions religieuses des sportifs. Soutien total à Mohamed Camara !",
a écrit sur Facebook Hamidou Doumbia, responsable politique malien.

"Il est là-bas pour jouer au foot ou bien soutenir des causes politiques sur l'orientation sexuelle imposée ?"
, s'interroge sur Facebook Fatouma Harber, blogueuse et féministe malienne.

"Soutien total frérot #CAMARA. Stay strong Bro (sois fort, frère)",
a publié un célèbre rappeur, Iba One, également sur Facebook.

De multiples pages sportives maliennes ont également apporté leur soutien au joueur dans des publications illustrées par des photos de Mohamed Camara lors de son pèlerinage à La Mecque.

Des internautes déplorent que l'international n'ait pas reçu le soutien de sa fédération ni celui de ses coéquipiers en club et en équipe nationale.


Ils citent le précédent de l'international sénégalais du Paris SG, Idrissa Gana Gueye, qui avait suscité une polémique en France en 2022 après avoir déclaré forfait lors de la journée de L1 dédiée à l'idéologie LGBT. Il avait notamment reçu le soutien du chef de l'État d'alors, Macky Sall.


Le Mali, d'une population estimée à plus de 20 millions, est attaché à des valeurs religieuses et traditionnelles qui ne tolèrent pas l'idéologie LGBT, même si aucune sanction pénale n'est en vigueur.

En 2022, le ministre malien de la Justice, Mamoudou Kassogué, a qualifié l'homosexualité de
"relation contre-nature"
et indiqué qu'elle serait bientôt criminalisée, lors d'un atelier de validation d'un avant-projet de loi sur le code pénal.

A lire également:



#Mali
#Football
#Mohamed Camara
#AS Monaco
#Solidarité
#Religion
#Musulmans
#Valeurs traditionnelles
#Politique sportive
#Idéologie LGBT
#propagande
il y a 1 mois