|

La star Dua Lipa dénonce le "génocide israélien" à Gaza

La chanteuse britannico-albanaise Dua Lipa a condamné les bombardements d'Israël sur des camps de réfugiés à Rafah, dénonçant un "génocide" sur Instagram et appelant ses 88 millions d'abonnés à "montrer leur solidarité avec Gaza".

12:07 - 30/05/2024 Perşembe
AA
L'autrice-compositrice-interprète britanno-albanaise, Dua Lipa.
Crédit Photo : PHILLIP FARAONE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
L'autrice-compositrice-interprète britanno-albanaise, Dua Lipa.

Partageant un visuel du collectif Artists4Ceasefire (Artistes pour un cessez-le-feu, NDLR), la star a écrit mardi:


Brûler vif des enfants ne peut jamais être justifié. Le monde entier se mobilise pour mettre fin au génocide israélien. S'il vous plaît, montrez votre solidarité avec Gaza.

Les condamnations et appels au cessez-le-feu se sont multipliés depuis dimanche où au moins 45 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres ont été blessées, pour la plupart des femmes et des enfants, lorsqu'Israël a ciblé des tentes abritant des Palestiniens déplacés dans le quartier de Tal al-Sultan, à l'ouest de Rafah provoquant de vives réactions internationales.


La star britannique d'origine kosovare avait déjà appelé à un cessez-le-feu durable à Gaza en janvier dernier.

Israël a étendu son offensive terrestre à Rafah. Ses chars ont atteint le centre de la ville.


L'expansion actuelle de l'incursion israélienne dans la ville rend l'armée israélienne proche du contrôle total de la zone frontalière entre Gaza et l'Égypte, connue sous le nom de corridor de Philadelphie, une zone tampon démilitarisée qui longe la frontière entre Gaza et l'Égypte.


Avant le lancement de l'opération militaire israélienne contre Rafah le 6 mai, la ville abritait plus de 1,5 million de Palestiniens déplacés qui ont fui leurs zones à travers la bande de Gaza en raison de l'attaque israélienne qui a commencé le 7 octobre 2023, à la suite d'une attaque du Hamas.

Depuis, Israël a tué au moins 36 170 Palestiniens, en grande majorité des femmes et des enfants, et en a blessé plus de 81 400 autres, selon les autorités sanitaires locales.


Plus de sept mois après le début de la guerre israélienne, de vastes étendues de Gaza sont en ruines au milieu d'un blocus incluant l'accès à la nourriture, l'eau potable et les médicaments.


Israël est accusé de
"génocide"
par la Cour internationale de Justice (CIJ), qui dans son dernier arrêt a ordonné à Tel-Aviv de mettre immédiatement fin à son offensive contre Rafah.

À lire également:



#Dua Lipa
#Gaza
#Génocide
#Israël
#Palestine
#Rafah
#Célébrités
#Internet
#MusiQUE
20 gün önce