|

Le Kremlin aurait aimé voir une prolongation de la trêve humanitaire à Gaza

La présidence russe a commenté la reprise des attaques israéliennes sur la bande de Gaza en déclarant: "on aurait aimé voir une prolongation de la trêve humanitaire".

18:22 - 1/12/2023 vendredi
MAJ: 19:53 - 1/12/2023 vendredi
AA
 Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Crédit photo: X
Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Crédit photo: X

C'est ce qu'a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, commentant la reprise des opérations militaires dans la bande de Gaza par Israël depuis vendredi matin, après la fin de la trêve temporaire qui a duré 7 jours.


Peskov a souligné l'existence d'une catastrophe humanitaire à Gaza, soulignant qu'il aurait été plus approprié de prolonger la trêve compte tenu de l'ampleur de la catastrophe humanitaire à Gaza et l'incapacité d'achever le processus de libération complète des détenus.

Il a souligné que son pays communique avec les parties concernées pour libérer ses ressortissants détenus dans la bande de Gaza, sans mentionner leur nombre.


Israël a repris ses opérations militaires contre la bande de Gaza, immédiatement après la fin de la trêve temporaire, et a ciblé depuis le matin diverses zones du nord, du centre et du sud de l'enclave, faisant des dizaines de morts et de blessés, selon le ministère palestinien de la Santé de Gaza.


Vendredi matin, la trêve humanitaire temporaire dans la bande de Gaza, conclue grâce à la médiation qatarie-égyptienne, a pris fin et a duré 7 jours, au cours desquels un cessez-le-feu temporaire a eu lieu, un échange de prisonniers en plus de l'entrée de l'aide humanitaire dans l'enclave, habitée par environ 2,3 millions de Palestiniens.


À lire également:




#Russie
#Gaza
#Palestine
#Trêve humanitaire
#Israël
il y a 3 mois
default-profile-img