|

Nigeria: 17 morts dans une attaque terroriste

Une attaque menée par des terroristes affiliés au groupe Daesh a fait 17 morts dans un village du nord-est du Nigeria, dont des habitants avaient refusé de leur payer une taxe, ont affirmé mardi à la presse une milice anti-terroriste et un villageois.

11:21 - 1/11/2023 Çarşamba
MAJ: 11:53 - 1/11/2023 Çarşamba
AFP
Des soldats des forces armées nigérianes. Crédit photo: JOHN WESSELS / AFP
Des soldats des forces armées nigérianes. Crédit photo: JOHN WESSELS / AFP

De nombreux combattants du groupe Daesh en Afrique de l'Ouest (ISWAP) ont pris d'assaut le village isolé de Kayayya, dans l'État de Yobe, à 150 km de Damaturu, la capitale de l'État, ont indiqué ces sources. Gremah Bukar, un membre de la milice supplétive de l'armée a déclaré:


Les terroristes ont attaqué le village vers 20h00 (19h00 GMT) avec des explosifs et des armes à feu.

"Ils ont ensuite ouvert le feu sur les habitants qui tentaient de fuir. Ils ont tué 17 personnes et en ont blessé cinq autres"
, a déclaré M. Bukar.

L'attaque a été menée en représailles au refus des villageois de payer aux terroristes une taxe qu'ils exigeaient sur le bétail, a déclaré Abubakar Adamu, un autre membre de la milice qui a donné le même bilan.


Dans les régions reculées du Nigeria, les miliciens et les groupes armés exigent parfois des
"taxes"
aux communautés pour exercer leur contrôle et collecter des fonds.

Au cours des deux dernières années, les terroristes ont mené des attaques au-delà de leur bastion dans le nord-est de l'État de Borno.


Yobe, le voisin immédiat de l'État de Borno, a également subi le gros des violences terroristes, notamment des raids meurtriers contre des villages, des bases militaires, des écoles et des marchés, ainsi que des enlèvements massifs.


Les affrontements avec les terroristes au Nigeria ont fait depuis 2009 au moins 40 000 morts et déplacé environ deux millions de personnes dans le nord-est du pays.

À lire également:



#Nigeria
#Afrique
#terroriste
#morts
#attaque
6 ay önce