|

Riposte militaire de l'Iran contre Israël: Réunion d'urgence de l'UE mardi

L'Union européenne tiendra mardi une réunion d'urgence au niveau des ministres des Affaires étrangères, pour discuter des derniers développements suite à la riposte iranienne contre Israël.

19:32 - 14/04/2024 dimanche
MAJ: 19:32 - 14/04/2024 dimanche
AA
Le Haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, lors d'une conférence de presse sur les activités de l'UE visant à rétablir la sécurité maritime et la liberté de navigation en mer Rouge dans le bâtiment du SEAE à Bruxelles, le 8 avril 2024.
Crédit Photo : Kenzo TRIBOUILLARD / AFP
Le Haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, lors d'une conférence de presse sur les activités de l'UE visant à rétablir la sécurité maritime et la liberté de navigation en mer Rouge dans le bâtiment du SEAE à Bruxelles, le 8 avril 2024.

L'information a été communiquée dimanche par le Haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, qui a annoncé sur X qu'il avait appelé les ministre des AE de l'Union à une réunion.



Notre objectif est de réduire les tensions dans la région et de contribuer à sa sécurité.

L'UE avait fermement condamné la riposte de l'Iran contre Israël, la qualifiant de
"menace sérieuse pour la sécurité régionale".

Pour rappel, la télévision d'État iranienne a déclaré samedi soir que les Gardiens de la révolution avaient lancé une opération aérienne avec des drones et des missiles contre des cibles en Israël.


Dimanche à l'aube, le commandement du front intérieur de l'armée israélienne a annoncé, à travers un communiqué, la fin de la riposte iranienne, estimant qu
'"il n'était plus nécessaire de se réfugier dans des abris à travers tout le pays".

Cette riposte iranienne, première du genre opérée par Téhéran depuis son propre territoire et non par l'intermédiaire de ses alliés, intervient en représailles à l'attaque contre la section consulaire de l'ambassade iranienne à Damas, qui avait été exposée début avril à un bombardement par des missiles israéliens, entraînant la mort de 7 membres des Gardiens de la révolution, dont l'éminent général Muhammad Reza Zahedi.


Israël n'a pas officiellement revendiqué l'assassinat de Zahedi et n'a pas, non plus, nié sa responsabilité dans cet assassinat.


À lire également :







#Iran
#Israël
#Josep Borrell
#Réunion d'urgence
#UE
il y a 1 mois