|

Frappes iraniennes contre Israël: LFI demande au gouvernement français d'agir "avec fermeté pour un cessez-le-feu"

Le Parti de gauche, LFI (La France Insoumise) demande au gouvernement français "d'agir avec la plus grande fermeté pour le cessez-le-feu et de tout faire pour la désescalade et pour la recherche de la paix", dans un communiqué de presse publié dimanche et consulté par Anadolu.

18:58 - 14/04/2024 Pazar
MAJ: 18:33 - 14/04/2024 Pazar
AA
Crédit Photo: Philippe HUGUEN / AFP
Crédit Photo: Philippe HUGUEN / AFP
"Une réunion du conseil de sécurité de l'ONU doit être convoquée de toute urgence"
poursuit le groupe membre de la NUPES (Nouvelle Union Populaire Écologique et Solidaire).

Et de poursuivre:
"Il est plus que temps de cesser l'escalade. Il est urgent d'arrêter le génocide à Gaza qui est à l'origine de la régionalisation de la guerre. Cela est aussi possible et plus simple que l'élargissement sans fin du conflit. La guerre n'est que la loi du plus fort. Dans le contexte écologique et social elle est une aberration totale tandis que tous les devoirs de l'intérêt général humain sont abandonnés pour se consacrer à organiser des tueries".

Selon LFI, une
"sortie par le haut de la crise est possible sur la base de garanties mutuelles de non-agression, du jugement des responsables du bombardement en Syrie et de toutes les violations du droit international"
et un
"cessez-le-feu immédiat entre Iran et Israël est une priorité absolue de même que la garantie du respect de la frontière libanaise".

Ce communiqué de presse a été publié alors que la France a condamné
"avec la plus grande fermeté l'attaque déclenchée par l'Iran contre Israël".

Pour rappel, samedi soir, l'Iran a mené une attaque de drones sur le territoire israélien.


Cette réponse iranienne, première du genre opérée par Téhéran depuis son propre territoire et non par l'intermédiaire de ses alliés, intervient en représailles à l'attaque de la section consulaire de l'ambassade iranienne à Damas, qui avait été exposée début avril à un bombardement par des missiles israéliens, entraînant la mort de 7 membres des Gardiens de la révolution, dont l'éminent général Muhammad Reza Zahedi.


Israël n'a pas officiellement revendiqué l'assassinat de Zahedi et n'a pas, non plus, nié sa responsabilité dans cet assassinat.


À lire également :







#France
#Iran
#Israël
#La France insoumise (LFI)
#attaque de drones
#riposte
2 ay önce