|

Terrorisme: l'armée turque neutralise trois membres du PKK dans le nord de l'Irak

Le ministère turc de la Défense a annoncé, mardi, la neutralisation de trois terroristes du PKK dans le nord de l'Irak.

12:48 - 18/06/2024 mardi
MAJ: 11:45 - 18/06/2024 mardi
AA
Les habitants de Manbij, dont les terres dans le nord de la Syrie ont été occupées par le PKK/YPG il y a 8 ans, s'opposent aux soi-disant élections locales que l'organisation terroriste prévoit d'organiser dans les régions qu'elle occupe et estiment qu'elles visent à diviser le pays, le 6 juin 2024.
Crédit Photo : AA /
Les habitants de Manbij, dont les terres dans le nord de la Syrie ont été occupées par le PKK/YPG il y a 8 ans, s'opposent aux soi-disant élections locales que l'organisation terroriste prévoit d'organiser dans les régions qu'elle occupe et estiment qu'elles visent à diviser le pays, le 6 juin 2024.

Les trois terroristes ont été neutralisés dans la zone d'opérations Griffe-Serrure, dans le nord de l'Irak, précise la Défense turque dans un communiqué.


Les terroristes du PKK se cachent souvent dans le nord de l'Irak pour préparer des attaques transfrontalières en Türkiye.


Depuis 2016, la Türkiye a lancé trois opérations antiterroristes réussies à sa frontière dans le nord de la Syrie afin d'empêcher la formation d'un corridor terroriste et de permettre l'installation pacifique des populations. Il s'agit de l'opération Bouclier de l'Euphrate lancée en 2016, Rameau d'olivier en 2018 et Source de paix en 2019.

Au cours de sa campagne de terrorisme de plus de 35 ans contre la Türkiye, le PKK - inscrit sur la liste des organisations terroristes par la Türkiye, les États-Unis et l'Union européenne - a été responsable de la mort de plus de 40 000 personnes, dont des femmes, des enfants et des nourrissons.


À lire également:



#Irak
#Terrorisme
#Türkiye
#PKK
il y a 1 mois