|

Accord entre Ethiopie et Somaliland pour un accès éthiopien à la mer

L'Ethiopie et le Somaliland ont signé un accord "historique" permettant à l'Ethiopie d'avoir un accès à la mer via un port situé sur le territoire de cette région séparatiste de Somalie, ont annoncé lundi les autorités d'Addis Abeba.

09:45 - 2/01/2024 mardi
MAJ: 15:36 - 6/02/2024 mardi
AFP
Une vue d'ensemble du port de Berbera et de la ville de Berbera le 31 août 2021. L'opérateur portuaire basé à Dubaï, DP World, et le gouvernement du Somaliland ont ouvert un terminal à conteneurs au port de Berbera en juin 2021.
Crédit Photo : Ed RAM / AFP
Une vue d'ensemble du port de Berbera et de la ville de Berbera le 31 août 2021. L'opérateur portuaire basé à Dubaï, DP World, et le gouvernement du Somaliland ont ouvert un terminal à conteneurs au port de Berbera en juin 2021.
L'accord
"ouvrira la voie à la réalisation de l'aspiration de l'Ethiopie à sécuriser son accès à la mer et à diversifier son accès aux ports maritimes"
, explique un communiqué des services du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed sur X.
"Il renforce également leur partenariat sécuritaire, économique et politique"
, avancent-ils aussi en désignant les deux entités signataires.


Le protocole d'accord
"historique"
entre l'Ethiopie et le Somaliland a été signé à Addis Abeba par M. Abiy et le dirigeant de la région séparatiste, Muse Bihi Abdi, à Addis Abeba, ont ajouté les services du Premier ministre éthiopien.

Il permet à l'Ethiopie d'acquérir une part non précisée du port de Berbera, au bord de la mer Rouge, quelques mois après les déclarations d'Abiy Ahmed affirmant que son pays devait conforter son droit à l'accès à cette mer, ce qui avait suscité des inquiétudes dans la région.

Berbera est un port africain sur la côte méridionale du golfe d'Aden, à l'entrée de la mer Rouge qui mène au canal de Suez.


"Base militaire louée"


Redwan Hussein, conseiller à la sécurité nationale de M. Abiy, a par ailleurs avancé sur X que l'Ethiopie aurait accès à une base militaire louée sur la mer Rouge.
"Un pas en avant dans la bonne direction pour cette génération et les générations à venir"
, a-t-il écrit sur X, sans préciser la date d'entrée en vigueur de l'accord.


L'Ethiopie, deuxième pays le plus peuplé d'Afrique, s'est retrouvée sans accès propre à la mer à partir de l'indépendance de l'Erythrée en 1993, à l'issue d'un long conflit. Elle a bénéficié d'un accès à un port érythréen jusqu'à ce que les deux pays entrent en guerre en 1998-2000 et, depuis, l'Ethiopie fait passer la plupart de ses échanges commerciaux par Djibouti.


Addis Abeba avait déjà acquis 19% du port de Berbera en 2018, selon DP World, une société qui gère les opérations de ce port du Somaliland. Elle en détient 51%, et le Somaliland possède les 30% restants.

Ancien territoire britannique, le Somaliland a unilatéralement déclaré en 1991 son indépendance de la Somalie, alors que ce pays plongeait dans un chaos dont il n'est toujours pas sorti. S'il dispose de ses propres institutions et bat monnaie, le Somaliland, qui compte 4,5 millions d'habitants, n'a jamais vu son indépendance reconnue par la communauté internationale.


À lire également:


#Ethiopie
#Somaliland
#Berbera
#Mer Rouge
il y a 6 mois