|

Israël: un premier groupe d'otages à Gaza sera libéré dès jeudi

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Eli Cohen, a annoncé mercredi que la libération d’un premier groupe d’otages israéliens aux mains du Hamas dans la bande de Gaza se fera dès jeudi 23 novembre.

17:00 - 22/11/2023 Çarşamba
MAJ: 18:55 - 22/11/2023 Çarşamba
AA
Le ministre israélien des Affaires étrangères, Eli Cohen. Crédit photo: MAZEN MAHDI / AFP
Le ministre israélien des Affaires étrangères, Eli Cohen. Crédit photo: MAZEN MAHDI / AFP
"Un premier groupe d’otages israéliens sera libéré dès demain (jeudi)",
a déclaré Cohen à la radio de l’armée israélienne, sans révéler l’heure convenue pour cette libération.

Réagissant à l’accord de trêve humanitaire dans la bande de Gaza, conclu avec le mouvement de résistance islamique Hamas, Cohen a précisé:


Il ne s’agit pas d’un cessez-le-feu, mais d’une pause de quatre jours visant à libérer nos otages.

Mercredi à l'aube, le gouvernement israélien a approuvé un accord qui prévoit la libération de 50 otages aux mains du Hamas dans la bande de Gaza en échange de celle de 150 palestiniens détenus dans les prisons israéliennes, dans le cadre d’une trêve humanitaire de 4 jours.


Selon l’accord de trêve humanitaire, 300 camions d’aide humanitaire, dont des camions-citernes de carburant, seront autorisés à entrer dans la bande de Gaza quotidiennement.

Le gouvernement israélien a déclaré plus tôt par voie de communiqué que
"la libération de 10 otages supplémentaires (en plus des 50 otages concernés par l’accord d’échange de prisonniers) permettrait d’accorder une pause supplémentaire de 24 heures".

De son côté, le ministère qatari des Affaires étrangères a annoncé mercredi à l'aube qu'un accord pour une pause humanitaire dans la bande de Gaza avait été conclu entre Israël et le Hamas, grâce à une médiation conjointe avec l'Égypte et les États-Unis. La diplomatie qatarie a ajouté:


Le début de cette pause sera annoncé dans les prochaines 24 heures et durera quatre jours.

Doha a déclaré que l’accord prévoit dans un premier temps
"la libération de 50 femmes et enfants civils détenus dans la bande de Gaza en échange de la libération d'un certain nombre de femmes et d'enfants palestiniens détenus dans les prisons israéliennes".
Le ministère qatari des Affaires étrangères, a assuré:

Le nombre de personnes libérées sera augmenté au cours des étapes ultérieures de la mise en œuvre de l’accord.

Lors de l’opération "Déluge d’Al-Aqsa", le Hamas avait capturé au moins 239 Israéliens, parmi lesquels on compte des militaires de haut rang. Le mouvement de résistance islamique souhaiterait les échanger contre plus de 7 000 prisonniers palestiniens, dont des femmes et des enfants, incarcérés dans les geôles israéliennes.


Depuis le 7 octobre dernier,​ l’armée israélienne mène une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza. Les raids de l’aviation israélienne ont rasé des quartiers entiers, tué 14 128 Palestiniens -dont 5 840 enfants et 3 920 femmes- et blessés plus de 33 000 autres, selon un bilan communiqué par le bureau des médias du gouvernement du Hamas à Gaza.​​​​​​​


À lire également:



#Eli Cohen
#Israël
#Libération
#Premier groupe d'otages
#Conflit israélo-palestinien
5 ay önce