|

Karim Benzema veut poursuivre en justice Gérald Darmanin

Karim Benzema, le Ballon d'Or 2022, envisage de porter plainte contre le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, après avoir été publiquement accusé d'entretenir des "liens notoires" avec les Frères musulmans.

La rédaction
09:38 - 19/10/2023 Perşembe
Yeni Şafak
Le footballeur français Karim Benzema, évoluant au club saoudien d'Al Ittihad. Crédit Photo: AFP.
Le footballeur français Karim Benzema, évoluant au club saoudien d'Al Ittihad. Crédit Photo: AFP.

Les allégations ont été formulées lors d'une émission sur la chaîne CNews. L'ancien attaquant vedette du Real Madrid, désormais évoluant au sein du club saoudien d'Al-Ittihad, réfute catégoriquement toute implication avec cette organisation islamiste. Il a choisi de résider en Arabie saoudite, un pays qui a qualifié les Frères musulmans d'organisation terroriste.


Me Hugues Vigier, l'avocat de Benzema, a déclaré que ces accusations étaient infondées et que son client n'avait jamais eu le moindre lien avec les Frères musulmans. Une plainte contre Gérald Darmanin pour diffamation est donc envisagée, l'avocat estimant que l'utilisation du terme
"lien notoire"
est diffamatoire.

Par ailleurs, Benzema a l'intention de poursuivre en justice l'eurodéputée Nadine Morano et le publicitaire Frank Tapiro pour diffamation. Morano avait affirmé dans une interview que le footballeur était
"un élément de propagande du Hamas"
, tandis que Tapiro l'avait qualifié de
"collabo"
et de
"complice du terrorisme".


Ces accusations découlent d'une publication de Benzema sur les réseaux sociaux exprimant son soutien aux habitants de Gaza lors d'un conflit, sans toutefois publier de message de soutien envers les victimes des attaques du Hamas contre des Israéliens le 7 octobre.


L'avocat de Benzema soutient que ces actions ne constituent en aucun cas de la propagande pour le Hamas, de la complicité avec le terrorisme ou de la collaboration.
"Il s'agit plutôt d'une manifestation naturelle de compassion face aux événements qualifiés de crimes de guerre à Gaza",
explique-t-il
.
L'avocat a qualifié les termes employés par Nadine Morano et Frank Tapiro à l'encontre de son client d'atteinte profonde et insupportable à son honneur.

Karim Benzema envisage également de porter plainte contre la sénatrice LR Valérie Boyer, qui a suggéré que s'il était prouvé qu'il avait des liens avec les Frères musulmans, il devrait être déchu de son titre de Ballon d'Or 2022 ainsi que de sa nationalité française.

Me Hugues Vigier a vivement critiqué cette proposition, la qualifiant d'impossible contre un citoyen français d'origine française et comparant cette mesure à l'Allemagne nazie.



L'accusation initiale de Gérald Darmanin a suscité la controverse, car elle n'a pas été étayée par des preuves concrètes. Le cabinet du ministre de l'Intérieur a avancé que Benzema avait montré une dérive vers un islam rigoriste ces dernières années, en refusant notamment de chanter la Marseillaise lors de matchs de l'équipe nationale française et en partageant des publications sur les réseaux sociaux.


Néanmoins, ces éléments ne peuvent être considérés comme suffisants pour établir un lien notoire avec les Frères musulmans.


À lire également :



#France
#Karim Benzema
#Frères musulmans
#Gérald Darmanin
#Valérie Boyer
#Nadine Morano
#Justice
7 ay önce