|

L’Armée israélienne déplore 372 soldats tués depuis le 7 octobre

Le porte-parole de l'armée israélienne, Daniel Hagari, a annoncé ce vendredi un bilan de 372 soldats israéliens morts dans la bande de Gaza, depuis le 7 octobre.

12:26 - 18/11/2023 samedi
MAJ: 11:12 - 18/11/2023 samedi
AA
Crédit photo: AA
Crédit photo: AA
Hagari a déclaré, lors d'une conférence de presse, que l'armée
"a informé les familles des 372 soldats tués à Gaza".

Il a souligné que l'armée israélienne
"étendra ses opérations à l'hôpital Al-Shifa jusqu'à ce que les prisonniers détenus par le Hamas soient retrouvés".

Nous poursuivrons nos opérations à l'hôpital Al-Shifa pour atteindre les tunnels et collecter toute information sur les prisonniers.

D’après Hagari, le Conseil ministériel (Cabinet) a convenu la veille (jeudi 16 novembre) d'autoriser l'entrée de deux camions de carburant dans la bande de Gaza, pour les organisations internationales.

Et d’affirmer que l'armée israélienne est
"déterminée à avancer dans le sud de la bande de Gaza et partout où le Hamas est présent".

L’armée de l'État hébreu a affirmé, jeudi, suite à son échec pour retrouver des preuves incriminant le mouvement palestinien Hamas à l’intérieur de l’hôpital Al-Shifa dans la ville de Gaza, que les preuves avaient été
"dissimulées".

Durant les dernières semaines, l'armée israélienne a affirmé que le Hamas utilisait le sous-sol de l'hôpital Al-Shifa comme centre de commandement et qu'il y cachait des prisonniers israéliens, mais après avoir mené un assaut contre le centre hospitalier, elle n'a annoncé l'arrestation d'aucun combattant, ne fournissant comme preuves que quelques fusils d’assaut.


Mercredi, les forces israéliennes ont pris d'assaut le complexe hospitalier Al-Shifa, à deux reprises en 24 heures, après l’avoir encerclé par des chars pendant une semaine, selon l'agence de presse officielle palestinienne Wafa.

Pour le 42e jour consécutif, l'armée israélienne mène une opération militaire meurtrière contre Gaza, tuant plus de 12 000 Palestiniens, dont 5 000 enfants et 3 300 femmes, en plus de 30 000 blessés, dont la majeure partie, 75 %, est constituée de femmes et d'enfants, selon le bilan le plus récent rendu public par les autorités palestiniennes à Gaza au soir de ce vendredi.


À lire également:



#Palestine
#Israël
#Gaza
il y a 6 mois