|

L'émir du Qatar s'engage à investir 10 milliards d'euros en France

Le président Emmanuel Macron a annoncé avoir signé, mardi 27 février 2024, avec l'émir du Qatar Tamim ben Hamad Al-Thani, un accord portant sur des engagements d'investissements qataris à hauteur de 10 milliards d'euros dans l'économie française à l'horizon 2030.

La rédaction
09:46 - 28/02/2024 mercredi
MAJ: 10:56 - 28/02/2024 mercredi
L'émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al-Thani et le président français, Emmanuel Macron lors d'une cérémonie de signature d'un accord au palais de l'Élysée, à Paris, le 27 février 2024.
Crédit Photo : YOAN VALAT / POOL / AFP
L'émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al-Thani et le président français, Emmanuel Macron lors d'une cérémonie de signature d'un accord au palais de l'Élysée, à Paris, le 27 février 2024.

Lors de l'échange de toasts avec son hôte, en ouverture du dîner donné en son honneur à l'Élysée, le président Emmanuel Macron a annoncé:


Nous avons signé un plan ambitieux d’investissements de 10 milliards d’euros.

"Ces investissements iront renforcer les partenariats stratégiques entre nos deux pays",
a renchéri l'émir. Ils interviendront dans des secteurs tels que la transition énergétique, les semi-conducteurs, l'aérospatial, l'intelligence artificielle, le numérique, la santé et les industries de la culture.

Cette première visite d'État d'un émir du Qatar depuis 15 ans en France, et la première pour Tamim ben Hamad Al-Thani, depuis son accession au trône en 2013, est un
"immense honneur pour la France"
, a souligné Emmanuel Macron.

En rappelant l'agenda commun de
"défense et de sécurité"
que les deux États sont
"en train de renforcer"
, le président a ajouté:

Votre pays est un pays ami de la France, un partenaire fidèle, stratégique, sur lequel elle sait pouvoir compter dans les situations difficiles.

Lors de leur rencontre, le président français a espéré que:


La visite de l'émir du Qatar contribuera à renforcer les relations de coopération et à élargir ses horizons dans divers domaines.

De son côté, l'émir du Qatar a souligné
"l'évolution observée dans les relations stratégiques entre les deux pays".

Il a exprimé son espoir de poursuivre le partenariat et la coopération dans divers domaines pour réaliser les intérêts communs des deux pays amis.


L'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, et le président français Emmanuel Macron avaient, auparavant, discuté de l'évolution de la situation dans la Bande de Gaza. C'est ce qui ressort d'une réunion entre les deux parties à l'Élysée à Paris mardi, selon l'agence de presse officielle du Qatar.


La libération des otages est une
"priorité"
absolue pour la France, a rappelé Emmanuel Macron. L'émir a dénoncé pour sa part le
"génocide du peuple palestinien"
, avec des
"déplacements forcés"
et des
"bombardements sauvages"
.

L'émir du Qatar est arrivé à Paris mardi en fin d'après-midi, pour une visite de deux jours, selon l'agence de presse officielle du Qatar.


Cette visite a coïncidé avec l'annonce par l'armée égyptienne, mardi dans un communiqué, de la participation du Qatar et de la France à une opération de largage d'aide humanitaire à laquelle ont également participé l'Égypte, la Jordanie et les Émirats arabes, dans la Bande de Gaza.


À lire également:



#France
#Qatar
#Invetissement
#Diplomatie
#Palestine
#Gaza
#Génocide
#Israël
#Accord
#Contrat
il y a 2 mois