|

Roland-Garros: Ons Jabeur éliminée en quart de finale par la Brésilienne Haddad Maia

La Brésilienne Beatriz Haddad Maia, 14e joueuse mondiale, a créé la surprise mardi en battant la Tunisienne Ons Jabeur 3-6, 7-6 (7/5), 6-1, pour se qualifier en demi-finale de Roland-Garros, sa première en Grand Chelem.

La rédaction
16:45 - 7/06/2023 Çarşamba
MAJ: 17:47 - 7/06/2023 Çarşamba
AFP
La meilleure joueuse africaine s'incline en quart de finale. Crédit Photo: Agence Anadolu
La meilleure joueuse africaine s'incline en quart de finale. Crédit Photo: Agence Anadolu

À 27 ans, Haddad Maia est devenue la première Brésilienne à accéder à ce stade du tournoi parisien depuis le début de l'ère Open, en mettant fin au parcours de Jabeur, 7e mondiale, finaliste de Wimbledon et de l'US Open l'an passé, et toujours en quête de son premier Majeur.


Haddad Maia retrouvera la Numéro un polonaise Iga Swiatek ou l'Américaine Coco Gauff (6e), qui s'affrontent dans la foulée.

La sensation est de taille, puisque la grande gauchère (1,85 m) n'était jamais parvenue à passer le deuxième tour d'un Grand Chelem avant son aventure Porte d'Auteuil.


La native de Sao Paulo signe le plus grand fait d'arme de sa carrière, freinée par quatre opérations et une suspension de dix mois pour contrôle positif aux anabolisants en juillet 2019. Ses avocats avaient à l'époque, réussi à prouver qu'il s'agissait d'une erreur de la pharmacie qui lui fournissait des compléments alimentaires.


"Je suis très fière de moi"
, a soufflé Haddad Maia au micro du court Philippe-Chatrier après sa victoire. La joueuse paraissait incrédule après avoir remporté sa balle de match remportée, concluant ainsi la partie en 2 h 29 min.

Beaucoup moins que son précédent match, bouclé en près de quatre heures (3 h 51 min) face à l'Espagnole Sara Sorribes, ce qui en avait fait le troisième simple femmes le plus long de l'histoire du tournoi.


Autoritaire dans la première manche, Ons Jabeur a progressivement perdu le fil de son match, abusant d'amorties pour profiter du déplacement vers l'avant pas assez efficace de son adversaire.


"Il faut être patiente, ce n'est pas facile de garder le rythme. J'ai essayé de rester concentrée sur mon jeu et ne pas penser au sien",
a commenté Haddad Maia.

La Brésilienne a réussi à renverser la rencontre dans le jeu décisif du deuxième set, avant de prendre le service de Jabeur dès le début du troisième, pour s'envoler vers la victoire.


À lire également :

#Roland Garros
#Ons Jabeur
#quart de finale
9 ay önce
default-profile-img