|

Tennis: Alcaraz, touché à une jambe, se dit incertain pour le tournoi d'Acapulco

L'Espagnol Carlos Alcaraz, numéro 2 mondial, a indiqué ne pas être certain de disputer le tournoi ATP 500 d'Acapulco cette semaine, en raison d'une douleur à la jambe droite ressentie lors de sa finale perdue dimanche à Rio de Janeiro.

11:35 - 27/02/2023 lundi
AFP
Carlos Alcaraz s'exprimant après sa défaite en finale du tournoi ATP de Rio. Crédit photo: MAURO PIMENTEL / AFP
Carlos Alcaraz s'exprimant après sa défaite en finale du tournoi ATP de Rio. Crédit photo: MAURO PIMENTEL / AFP

Le prodige de 19 ans, qui a connu une série de pépins physiques depuis son sacre à l'US Open en septembre, a effectué un retour gagnant en remportant la finale du tournoi de Buenos Aires contre le Britannique Cameron Norrie le 19 février.


Aligné dans la foulée à Rio, également sur terre battue, Alcaraz a retrouvé le même adversaire en finale, dimanche, mais il s'est cette fois incliné, en trois sets (5-7, 6-4, 7-5).




J'ai très envie d'y aller, et je vais faire tout mon possible.

Surtout, en cours de rencontre,
l'Espagnol est apparu gêné par une douleur à la jambe droite
-celle là-même qui l'avait contraint à renoncer à l'Open d'Australie en janvier-, et il a laissé planer un doute en conférence de presse sur sa participation au tournoi d'Acapulco (Mexique) cette semaine.

"
C'est une chose à laquelle il va falloir penser, évaluer avec mon kiné, mon médecin, afin de déterminer la gravité de la lésion... et, à partir de là, déterminer si je peux aller sans risque à Acapulco
", a-t-il dit.

"
J'ai très envie d'y aller, et je vais faire tout mon possible
", mais "
le calendrier est très exigeant, je joue depuis 15 jours à mon maximum sans aucune interruption. Au bout du compte, on joue des parties comme celle-ci, jour après jour, et on termine avec des douleurs
", a-t-il ajouté.

Tête de série N.1 à Acapulco, Carlos Alcaraz doit affronter mardi l'Américain Mackenzie McDonald, 62e joueur mondial, au premier tour.


L'an dernier,
l'Espagnol est devenu le plus jeune N.1 mondial depuis la création du classement ATP en 1973
, en remportant son premier titre du Grand Chelem à l'US Open.

Dans la foulée, il s'était toutefois blessé au Masters 1000 de Paris (déchirure abdominale) et avait dû renoncer à jouer les Masters de fin d'année à Turin.


L'Espagnol avait malgré tout conservé sa place au sommet de la hiérarchie mondiale en fin de saison dernière. Mais, forfait à l'Open d'Australie après s'être blessé à un muscle de la jambe droite à l'entraînement, il a finalement dû rendre sa couronne à Novak Djokovic après que le Serbe eut remporté son 10e titre à Melbourne, égalant par la même le record de 22 trophées en Grand Chelem de Rafael Nadal.


À lire également :




#Carlos Alcaraz
#ATP
#blessure
#tournoi d'Acapulco
il y a 1 an
default-profile-img