|

Elon Musk porte plainte contre OpenAI, l'accusant d'avoir trahi son accord fondateur

Le milliardaire Elon Musk a déposé plainte contre OpenAI le créateur de ChatGPT et ses cofondateurs Sam Altman et Greg Brockman, leur reprochant d'avoir abandonné la mission originelle de la société.

17:21 - 1/03/2024 Cuma
AFP
Elon Musk a cofondé OpenAI en 2015 avec Sam Altman notamment, avec des statuts d'organisation à but non lucratif travaillant sur des logiciels d'intelligence artificielle en "open source" (accessibles, modifiables, utilisables et redistribuables par tous), afin de ne pas laisser Google dominer cette technologie majeure.
Crédit Photo : LISA O'CONNOR / AFP
Elon Musk a cofondé OpenAI en 2015 avec Sam Altman notamment, avec des statuts d'organisation à but non lucratif travaillant sur des logiciels d'intelligence artificielle en "open source" (accessibles, modifiables, utilisables et redistribuables par tous), afin de ne pas laisser Google dominer cette technologie majeure.

Selon des documents déposés jeudi auprès d'un tribunal de San Francisco, consultés vendredi par l'AFP, Elon Musk reproche à OpenAI, qui s'est allié à Microsoft, d'avoir enfreint l'accord initial à l'origine de son développement, selon lequel il devait demeurer une organisation à but non lucratif, œuvrant pour le bien de l'humanité.


Elon Musk a cofondé OpenAI en 2015 avec Sam Altman notamment, avec des statuts d'organisation à but non lucratif travaillant sur des logiciels d'intelligence artificielle en
"open source"
(accessibles, modifiables, utilisables et redistribuables par tous), afin de ne pas laisser Google dominer cette technologie majeure.

Il en est parti en 2018 et fait désormais partie des plus virulents critiques de l'entreprise.


Elon Musk a aussi fondé en 2023 sa propre société d'intelligence artificielle, xAI.


OpenAI n'a pas rendu public le code de son dernier modèle de, GPT-4,
"rompant le contrat initial"
, font valoir les avocats d'Elon Musk dans la plainte.

"Contrairement à l'accord fondateur, les défendeurs ont choisi d'utiliser GPT-4 non pas pour le bien de l'humanité, mais en tant que technologie exclusive visant à maximiser les profits de la plus grande entreprise au monde",
à savoir Microsoft.

Microsoft a promis 13 milliards de dollars d'investissements à OpenAI. Sam Altman a depuis réorienté OpenAI sur une trajectoire lucrative, ce qui lui avait valu d'être renvoyé par une partie du conseil d'administration en novembre.

Soutenu par Microsoft, le patron d'OpenAI avait été réintégré cinq jours plus tard.


Elon Musk réclame notamment que GPT-4 soit exclu de la licence accordée par OpenAI à Microsoft.


À lire également:



#IA
#technologies
#informatique
#logiciel
#litige
#USA
#Elon Musk
#Sam Altman
#internet
1 ay önce