|

Erdogan: Des organisations internationales se taisent alors que des journalistes sont tués à Gaza

"Chaque jour, un journaliste est assassiné, mais les organisations, chantres de la liberté de la presse depuis des années, se taisent" a rappelé le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, concernant les journalistes tués à Gaza.

18:20 - 8/12/2023 الجمعة
MAJ: 19:49 - 8/12/2023 الجمعة
AA
Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan fait des déclarations lors de l'inauguration du "TRT World Forum 2023", le 08 décembre 2023.
Crédit Photo : AA /
Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan fait des déclarations lors de l'inauguration du "TRT World Forum 2023", le 08 décembre 2023.

Erdogan s'est exprimé vendredi à l'occasion du TRT World Forum 2023 organisé à Istanbul.


Il a rappelé qu'à Gaza, plus de 70 journalistes ont été tués, s'interrogeant sur le silence des
"fameux médias internationaux".
De plus, il a relevé:

Chaque jour, un journaliste est assassiné, mais les organisations, chantres de la liberté de la presse depuis des années, se taisent.

Le leader turc a assuré que la Türkiye est disposée à prendre ses responsabilités pour que le sang s'arrête et que les larmes arrêtent de couler en Palestine avant de souligner l'incapacité des organisations internationales qui ont pour devoir de garantir la paix et la sécurité mondiales.


"Ce sont les innocents qui paient le prix des jours qui passent dans l'établissement de la paix mondiale, et non les Occidentaux qui jettent de l'essence sur le feu"
a-t-il martelé.

Erdogan a également rappelé qu'un journaliste de l'Agence Anadolu a été tué dans les bombardements israéliens de Gaza.

"Israël, qui malgré toute sa barbarie, n'a pas réussi à briser la résistance des Gazaouis, perd également la guerre de propagande dans les médias,"
a-t-il affirmé avant d'ajouter:

"Les cartels de médias mondiaux tentent de cacher aux yeux du monde les atrocités commises à Gaza et de légitimer le massacre de journalistes en prétextant le Hamas."

Pour le chef de l'État turc, tout comme Milosevic,
"Netanyahu et ses sbires seront jugés et condamnés de la même manière".

"Si nous ne pouvons pas empêcher la cruauté d'Israël, personne dans le monde ne pourra se sentir en sécurité. Car la boîte de Pandore sera ouverte,"
a-t-il conclu

À lire également:



#Recep Tayyip Erdogan
#Gazaouis
#Journalistes
#Conflit israélo-palestinien
#​​​​​​​Israël
٪d أشهر قبل