|

Amnesty International: un parti extrémiste en tête est "une perte pour les droits humains"

Amnesty International a considéré la victoire du Parti de la liberté d'extrême droite aux élections législatives néerlandaises comme une "perte des droits humains".

12:43 - 24/11/2023 Cuma
MAJ: 14:47 - 24/11/2023 Cuma
AA
Le chef du Parti de la Liberté (PVV) d'extrême droite et islamophobe, Geert Wilders. Crédit photo: REMKO DE WAAL / ANP / AFP
Le chef du Parti de la Liberté (PVV) d'extrême droite et islamophobe, Geert Wilders. Crédit photo: REMKO DE WAAL / ANP / AFP

L'organisation a déclaré dans un communiqué sur la plateforme X, jeudi, que le programme électoral du Parti de la liberté porte atteinte à l'État de droit et à la Constitution, soulignant l'opposition du parti aux migrants.


Dans sa déclaration, l'organisation a souligné la nécessité de poursuivre la lutte pour un système permanent de droits de l'homme pour tous.

Le parti d'extrême droite anti-islam, dirigé par Geert Wilders, a remporté les élections législatives aux Pays-Bas.

Wilders a déclaré mercredi dans un discours prononcé devant ses partisans après la publication des résultats préliminaires:


Il n’est plus possible désormais d’ignorer les résultats et nous dirigerons le pays.

Les résultats préliminaires des élections néerlandaises d'hier jeudi ont montré que le Parti de la liberté d'extrême droite, dirigé par Geert Wilders, a pris la tête des élections après avoir remporté 37 sièges au Parlement.


Le taux de participation aux élections, au cours desquelles 1 126 candidats et 26 partis se disputaient 150 sièges, était de 78,2 pour cent.


À lire également:


#Amnesty International
#Pays-Bas
#Extrême droite
#Geert Wilders
#Législatives
6 ay önce