|

Espagne: Hakan Fidan rencontre Pedro Sánchez à Madrid

Le ministre turc des Affaires étrangères, Hakan Fidan, a rencontré mercredi à Madrid le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez.

17:08 - 29/05/2024 Çarşamba
AA
Le ministre des Affaires étrangères de Türkiye, Hakan Fidan et le président du gouvernement d'Espagne, Pedro Sánchez lors de leur rencontre à Madrid, en Espagne, le 29 mai 2024.
Crédit Photo : AA /
Le ministre des Affaires étrangères de Türkiye, Hakan Fidan et le président du gouvernement d'Espagne, Pedro Sánchez lors de leur rencontre à Madrid, en Espagne, le 29 mai 2024.
"Hakan Fidan ainsi que les membres du Groupe de contact de Gaza mandaté par l'Organisation de la coopération islamique (OCI) et la Ligue arabe ont rencontré Pedro Sanchez",
a indiqué le ministère turc des Affaires sur la plateforme X.

La même source a précisé, dans un autre communiqué, que Hakan Fidan se trouve dans la capitale espagnole à l'invitation de l'Espagne, à l'occasion de la décision de Madrid de reconnaître la Palestine en tant qu'État.

Le communiqué indique:


Les réunions porteront sur les efforts visant à obtenir un cessez-le-feu permanent à Gaza et à encourager davantage de pays à reconnaître l'État de Palestine sur la base d'une solution à deux États.

Le gouvernement espagnol a entériné mardi une mesure visant à reconnaître formellement l'État palestinien.


Israël poursuit sa guerre contre Gaza malgré une ordonnance de la Cour internationale de justice lui enjoignant d'arrêter immédiatement l'attaque terrestre contre la ville de Rafah (sud) et de prendre des mesures conservatoires pour prévenir les
"actes à caractère génocidaire"
et améliorer la situation humanitaire catastrophique dans la Bande de Gaza.

Tel-Aviv fait également fi de l'intention de la Cour pénale internationale de délivrer des mandats d'arrêt internationaux à l'encontre de Netanyahu et de son ministre de la défense Yoav Gallant, accusés d'être responsables de
"crimes de guerre"
et de
"crimes contre l'humanité"
commis dans la Bande de Gaza.

Cela fait 18 ans qu'Israël assiège la Bande de Gaza, et sa guerre a forcé quelque deux millions des habitants de l'enclave, soit environ 2,3 millions de Palestiniens, à fuir dans des conditions catastrophiques, du fait des destructions massives et de la grave pénurie de denrées alimentaires, d'eau potable et de médicaments.


À lire également:




#Espagne
#Madrid
#Pedro Sánchez
#Hakan Fidan
#Türkiye
#Diplomatie
#Palestine
#Gaza
#Israël
#Génocide
#Rafah
23 gün önce