|

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach reprend ses activités en Libye

Le groupe pétrolier algérien, Sonatrach, a officialisé, ce mardi, la reprise de ses activités en Libye, après plusieurs années de suspension en raison de la situation sécuritaire et politique qui prévalait dans ce pays.

22:39 - 7/11/2023 Salı
MAJ: 22:39 - 7/11/2023 Salı
AA
Crédit photo: Eric PIERMONT / AFP
Crédit photo: Eric PIERMONT / AFP

L'entreprise pétrolière algérienne, rappelons-le, avait suspendu ses activités en Libye à deux reprises entre 2011 et 2012, avant de le quitter plus longuement à la fin de l'année 2014. L'option de la reprise était évoquée déjà en 2020 par les responsables de la Sonatrach. Elle vient de se concrétiser. Ce retour de la compagnie pétrolière algérienne dans le périmètre de Ghadames, à la frontière avec la Tunisie, s'est concrétisé, selon un communiqué de l'entreprise, à l'occasion d'une visite de son P-DG, Rachid Hachichi en Libye.


"Le Président Directeur Général du Groupe Sonatrach, Monsieur Rachid Hachichi a conduit une délégation de haut niveau composée de cadres dirigeants du Groupe Sonatrach lors d’une visite rendue, ce jour (mardi, 7 novembre), à la National Oil Company (Libye), à Tripoli",
lit-on dans ce document.

Selon le document,
"cette visite s’inscrit dans le cadre de la formalisation du processus de reprise des activités du Groupe Sonatrach en Libye, après un arrêt observé depuis plusieurs années, et permettra l’exécution des obligations contractuelles du Groupe Sonatrach dans le domaine de l'exploration, concernant les blocs « 065 » et « 96/95 » situés dans le bassin de Ghadamès".

Cette reprise de l’activité, a ajouté le communiqué,
"est amorcée à la faveur de la notification officielle adressée par Sonatrach concernant la levée de l'état de force majeure (...) et ce en réponse à l'invitation de la National Oil Corporation (Libye) adressée aux sociétés internationales opérant dans le domaine du pétrole et du gaz",
a expliqué l'entreprise algérienne.

La délégation de Sonatrach, a souligné la même source, a été reçue par le Président du Conseil d'administration de la NOC Lybie, Farhat Omar Bengdara, en compagnie des responsables de cette compagnie.


"Lors de cette rencontre, M. Bengdara s’est félicité de la repise des activités de Sonatrach en partenariat avec la NOC Libye et a exprimé sa volonté de promouvoir le partenariat bilatéral et de renforcer les relations de coopération entre les deux Sociétés",
a indiqué également le communiqué.

Durant cette rencontre, a souligné le communiqué, les deux parties se sont engagées à mettre en œuvre toutes les dispositions permettant de faciliter la reprise des activités du Groupe de Sonatrach en Libye et à poursuivre un partenariat privilégié entre les deux compagnies.


Un groupe d’experts de haut niveau réunissant les spécialistes des deux partenaires, a précisé le document,
"s’attèlera à la mise en œuvre des aspects techniques de cette reprise d’activité, lors de réunions de travail prévues le 8 Novembre 2023".

Pour rappel, l'ancien PDG du groupe algérien, Toufik Hakar, avait annoncé, en octobre 2022, l'intention de son entreprise de porter le volume de ses investissements dans l'exploration en Libye à 200 million de dollars.

A lire également:




#Algérie
#Libye
#Sonatrach
#pétrole
#gaz
4 ay önce
default-profile-img