|

Le président du parlement cubain au Kenya pour éclaircir le sort de deux médecins cubains

Le président du parlement cubain, Esteban Lazo, visite Nairobi pour clarifier le sort de deux médecins cubains enlevés au Kenya par des terroristes basés en Somalie voisine il y a cinq ans, a annoncé mercredi le ministère cubain des Affaires étrangères.

La rédaction
15:30 - 21/02/2024 mercredi
AFP
Le président de l'Assemblée nationale de Cuba, Esteban Lazo, à la cathédrale de La Havane, le 28 juillet 2019.
Crédit Photo : FERNANDO MEDINA / AFP (Archive)
Le président de l'Assemblée nationale de Cuba, Esteban Lazo, à la cathédrale de La Havane, le 28 juillet 2019.

Le déplacement d'Esteban Lazo intervient quelques jours après l'annonce par les terroristes radicaux shebab de la mort des deux médecins à la suite d'une frappe aérienne américaine en Somalie la semaine dernière.


Estaban Lazo
"recherche une coopération et des éclaircissements, à la lumière des récentes informations publiées sur la possible mort non confirmée des médecins Assel Herrera Correa et Landy Rodríguez Hernández"
enlevés au Kenya en avril 2019.

Les shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont affirmé que les deux médecins avaient été tués lors de
"plusieurs frappes de drones"
dans la ville de Jilib, dans le sud de la Somalie, le 15 février.

Il n'a pas été possible de confirmer de manière indépendante ces déclarations.


Contacté, le Commandement des Etats-Unis pour l'Afrique (Africom) a confirmé lundi qu'une frappe avait bien été menée le 15 février près de Jilib.

"Nous avons connaissance d'informations faisant état d'une frappe qui aurait tué deux civils",
selon le communiqué, avant de poursuivre:

Nous n'avons pas d'informations supplémentaires pour le moment sur ces éléments, mais nous prenons au sérieux toutes les allégations faisant état de victimes civiles.

Assel Herrera Correa et Landy Rodriguez Hernandez, escortés par deux policiers dont un avait été tué, se rendaient sur leur lieu de travail en avril 2019 dans le comté de Mandera (nord-est du Kenya, frontalier de la Somalie) lorsque leur véhicule a été bloqué par deux véhicules tout-terrain.


Leurs assaillants les ont ensuite emmenés de l'autre côté de la frontière.


Ils faisaient partie d'un groupe d'une centaine de médecins cubains déployés à travers le Kenya depuis mi-2018 pour renforcer les services de santé dans ce pays d'Afrique de l'Est.

Les shebab combattent depuis plus de 16 ans le gouvernement fédéral somalien, soutenu par la communauté internationale. Ils sont considérés comme un groupe terroriste par Washington depuis 2008.


Chassés des principales villes en 2011-2012, ils restent implantés dans de vastes zones rurales du centre et du sud du pays, d'où ils mènent régulièrement des attentats contre des cibles sécuritaires, politiques et civiles.


À lire également:





#Kenya
#Somalie
#Cuba
#diplomatie
#conflit
#enlèvement
#Esteban Lazo
il y a 2 mois