|

L'Égypte relève le "taux de croissance démographique le plus faible" depuis 50 ans en 2023

Le ministère égyptien de la Planification et du développement économique a annoncé ce jeudi que le plus grand pays arabe en termes de population a enregistré le taux de croissance démographique le plus faible des 50 dernières années en 2023.

10:06 - 29/03/2024 Cuma
AA
Des fêtards musulmans s'aspergent de mousse après la prière le premier jour de l'Aïd Al-Fitr pour célébrer la fin du mois de jeûne du Ramadan devant la mosquée égyptienne Al-Seddiq au Caire, le 21 avril 2023.
Crédit Photo : Ahmed HASAN / AFP (Archive)
Des fêtards musulmans s'aspergent de mousse après la prière le premier jour de l'Aïd Al-Fitr pour célébrer la fin du mois de jeûne du Ramadan devant la mosquée égyptienne Al-Seddiq au Caire, le 21 avril 2023.
C'est ce qui ressort d'un communiqué du ministère exposant les résultats du
"Projet national pour le développement de la famille égyptienne"
, dans un contexte de déploiement d'efforts de la part du gouvernement pour limiter le taux de croissance démographique.

Le ministère a déclaré, dans son communiqué, que le pays
"a obtenu de grands succès en réduisant le taux de croissance démographique d'environ 46 % entre 2017 et 2023"
, passant de 2,6 % en 2017 à 1,4 % en 2023.

La même source a ajouté que le taux de croissance démographique en 2023 était de 1,4 %, qui est
"le taux de croissance démographique le plus bas enregistré au cours des 50 dernières années".

D'après le ministère égyptien,
"le nombre de naissances au cours de l'année 2023 s'est élevé à environ 2 millions, enregistrant une diminution de 15 % par rapport à l'année 2018 et de 7 % par rapport à l'année 2022".

Il considère que ces résultats constituent le point culminant des efforts du pays pour réduire les taux de croissance démographique.

Le ministère a noté que le pays a pris
"un certain nombre de mesures, notamment le Projet national pour le développement de la famille égyptienne".

En février 2022, le président Abdel Fattah Al-Sissi a lancé le Projet national pour le développement de la famille égyptienne
"dans le but d'améliorer la qualité de vie du citoyen et de la famille en général en contrôlant les taux de croissance rapides et incontrôlés de la population, et en améliorant les caractéristiques de la population".

La ministre de la Planification et du développement économique, Hala Al-Saïd, a, pour sa part, déclaré que
"la réduction des taux de croissance démographique obtenue résulte de tous les efforts des ministères travaillant sur la question démographique, ainsi que de la sensibilisation croissante des citoyens à la nécessité d'organiser le processus de reproduction d'une manière qui contribue à améliorer leurs conditions de vie".

Le 8 février 2024, la population égyptienne s'élevait à 106 millions de personnes à l'intérieur du pays, selon les chiffres officiels, alors que le nombre d'Égyptiens vivant hors du pays est d'environ 11 millions de personnes, selon les estimations officielles établies à la fin de l'année 2023.


À lire également:





#Abdel Fattah Al-Sissi
#Egypte
#Hala Al-Saïd
#Croissance démographique
#Développement
#Planification
#Politique
#Société
2 ay önce