|

L'ONU lance un appel aux dons de 2,8 milliards de dollars pour aider les Palestiniens

Les Nations Unies ont lancé un appel aux dons de 2,8 milliards de dollars pour répondre aux besoins de 3,3 millions de personnes dans la Bande de Gaza et en Palestine occupée.

10:01 - 18/04/2024 Perşembe
AA
Des bâtiments démolis après une attaque israélienne qui a tué des Palestiniens, dont des enfants, dans la ville de Gaza.
Crédit Photo : AA / Archive
Des bâtiments démolis après une attaque israélienne qui a tué des Palestiniens, dont des enfants, dans la ville de Gaza.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué dans un communiqué publié mercredi que cet appel lancé par l'ONU et ses partenaires couvre la période comprise entre avril et décembre 2024.


Publication du bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

La même source a souligné que cet appel s'inscrit dans la continuité de l'appel à l'aide lancé pour la première fois le 12 octobre 2023 et modifié en novembre 2023. Et de rappeler que
"l'ONU et ses partenaires prévoient, grâce au montant requis de 2,8 milliards de dollars, de répondre aux besoins de 3,3 millions de personnes, de réduire leurs souffrances et d'éviter de nouvelles pertes de vies humaines".

Depuis le 7 octobre 2023, en réponse à l'attaque du Hamas qui a fait plus de 1200 tués, Israël mène une guerre dévastatrice dans la Bande de Gaza qui a fait des dizaines de milliers de victimes civiles, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus d'une catastrophe humanitaire sans précédent et d'une destruction massive des infrastructures, qui ont conduit Tel Aviv à comparaitre devant la Cour internationale de Justice (CIJ) pour
"génocide".

Israël a également imposé un blocus total sur la Bande de Gaza, laissant sa population, en particulier les habitants du nord de l'enclave palestinienne, au bord de la famine.

La guerre israélienne a provoqué, en outre, le déplacement interne de 85% de la population de Gaza, en raison de graves pénuries de nourriture, d'eau potable et de médicaments, tandis que 60% des infrastructures de l'enclave ont été endommagées ou détruites, selon l'ONU.


À lire également:



#Gaza
#ONU
#Appel aux dons
#Conflit-israélo-palestinien
#Palestine occupée
1 ay önce