|

OTAN: La Türkiye a des préoccupations légitimes en matière de sécurité dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

Le Secrétaire général de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), Jens Stoltenberg, a déclaré que "la Türkiye a des préoccupations légitimes en matière de sécurité concernant le terrorisme, et une collaboration plus étroite avec les alliés de l'OTAN dans la lutte contre une menace terroriste réelle".

16:13 - 28/11/2023 Tuesday
MAJ: 17:15 - 28/11/2023 Tuesday
AA
Le Secrétaire général de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), Jens Stoltenberg. Crédit photo: AA
Le Secrétaire général de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), Jens Stoltenberg. Crédit photo: AA

Stoltenberg a fait une déclaration aux journalistes au siège de l'OTAN, mardi, avant la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Alliance.


"Jusqu'à cette réunion, j'avais espéré que la Suède deviendrait membre à part entière de l'OTAN, mais cela ne s'est pas produit"
, a déclaré Stoltenberg, rappelant que le Président de la République de Türkiye, Recep Tayyip Erdogan, avait soumis les documents nécessaires à l'approbation de la Grande Assemblée nationale turque.

Le secrétaire général de l'OTAN a cependant déclaré qu'il s'attendait à ce que l'approbation par le parlement turc se fasse dès que possible.

Stoltenberg a souligné que l'adhésion de la Suède à l'OTAN serait bénéfique pour tout le monde.


"Nous devons également nous rappeler que la Türkiye a des préoccupations légitimes en matière de sécurité concernant le terrorisme et une collaboration plus étroite avec les alliés de l'OTAN pour lutter contre une menace terroriste réelle. Aucun autre allié n'a subi plus d'attaques terroristes que la Türkiye. Nous avons convenu d'intensifier la lutte contre le terrorisme. C'est ce qu'a fait la Suède. Elle collabore plus étroitement avec la Türkiye dans la lutte contre le PKK et les groupes terroristes. L'OTAN a intensifié ses efforts et j'attends donc maintenant de la Türkiye qu'elle respecte ce que nous avons convenu à Vilnius, c'est-à-dire qu'elle achève la ratification et qu'elle collabore plus étroitement à la lutte contre le terrorisme".

Réaffirmant que la Türkiye a des préoccupations réelles et légitimes concernant la lutte contre le terrorisme
, Stoltenberg a fait l'évaluation suivante:

"Le PKK n'est pas seulement considéré comme une organisation terroriste en Türkiye. La Suède et ses alliés de l'OTAN considèrent également le PKK comme une organisation terroriste. Nous nous félicitons donc que les services de renseignements suédois et turcs collaborent désormais plus étroitement et échangent davantage d'informations, et qu'ils aient mis en place un mécanisme permanent pour travailler plus étroitement ensemble afin de répondre aux préoccupations légitimes de la Türkiye.

"Je travaille également sur le fait que la Suède a levé les restrictions sur les exportations d'armes vers la Türkiye, car je crois fermement que les alliés devraient être en mesure d'acheter et d'acquérir des équipements militaires les uns des autres, et c'est pourquoi j'ai dit qu'il était temps pour la Türkiye de finaliser sa partie de cet accord, d'achever le processus de ratification. Je me félicite du fait que le président Erdogan a soumis les documents de ratification au parlement, ce qu'il a fait il y a quelques semaines. Le parlement a entamé les négociations et j'espère qu'il pourra finaliser cet accord dès que possible", a-t-il conclu.

À lire également:



#Türkiye
#Jens Stoltenberg
#OTAN
#Suède
3 months ago
default-profile-img