|

Poursuites réduites contre le pilote américain qui a tenté de couper les moteurs d'un avion en vol

Le pilote américain qui avait tenté de couper les moteurs d'un avion d'Alaska Airlines en plein vol, un geste effectué selon lui sous l'influence de champignons hallucinogènes, n'est plus poursuivi pour tentative de meurtre, a annoncé mardi un procureur de l'Oregon.

19:14 - 6/12/2023 mercredi
MAJ: 19:25 - 6/12/2023 mercredi
AFP
Le pilote américain qui avait tenté de couper les moteurs d'un avion d'Alaska Airlines en plein vol, n'est plus poursuivi pour tentative de meurtre, a annoncé mardi un procureur de l'Oregon.
Crédit Photo : DANIEL SLIM / AFP (Archive)
Le pilote américain qui avait tenté de couper les moteurs d'un avion d'Alaska Airlines en plein vol, n'est plus poursuivi pour tentative de meurtre, a annoncé mardi un procureur de l'Oregon.

Les chefs d'accusation ont été réduits à la mise en danger de la vie d'autrui et à la mise en danger d'un avion, a expliqué le procureur du comté de Multnomah dans un communiqué.


Joseph Emerson avait été arrêté fin octobre après avoir provoqué une grosse frayeur à bord d'un vol transportant plus de 80 personnes entre Everett, dans l'État de Washington, et San Francisco.


Hors service, mais assis sur un strapontin dans le cockpit, ce pilote de 44 ans s'était jeté sur les poignées capables de priver les moteurs de l'avion de carburant. Il avait aussi essayé d'ouvrir une issue de secours à l'arrière de l'appareil.

Il avait dû être maîtrisé par l'équipage du vol, qui avait été dérouté pour atterrir en urgence à Portland, en Oregon.


M. Emerson a expliqué à la police n'avoir pas dormi depuis 40 heures et avoir consommé des champignons hallucinogènes deux jours avant l'incident.


Selon des documents judiciaires, il a raconté aux enquêteurs:


J'ai tiré les deux poignées d'arrêt d'urgence parce que je pensais que je rêvais et que je voulais me réveiller.

Le pilote a été suspendu de ses fonctions pour une durée indéterminée.


Ses avocats se sont réjouis mardi de la réduction des poursuites à son encontre.


"Les accusations de tentative de meurtre n'ont jamais été appropriées dans cette affaire, car le capitaine Emerson n'a jamais eu l'intention de blesser une autre personne ou de mettre quelqu'un en danger",
ont-ils expliqué dans un communiqué.

Il a agi dans le seul but de se réveiller de ce rêve et de retrouver sa famille.

Après son placement en détention provisoire, sa défense s'attend à ce qu'il soit remis en liberté conditionnelle
"d'ici la fin de l'année".

Cet incident a relancé le débat autour des conséquences de la consommation de champignons hallucinogènes aux États-Unis.  


Interdits par le gouvernement fédéral, ces psychédéliques sont légalement accessibles dans des centres spécialisés en Oregon depuis cette année.

Le Colorado a également décidé de décriminaliser l'usage de la psilocybine, l'ingrédient actif de ces champignons, et d'autres États s'intéressent à leurs propriétés thérapeutiques contre la dépression.


À lire également:


#États-Unis
#Drogue
#Aviation
#Alaska Airlines
#Joseph Emerson
il y a 3 mois
default-profile-img