|

Manchester City remporte sa première Ligue des champions

Le club anglais de Manchester City a remporté, samedi soir, à Istanbul, sa première Ligue des champions d’Europe de football, après avoir battu, en finale de la compétition, la formation italienne de l’Inter de Milan, par un but à zéro.

09:17 - 11/06/2023 Pazar
MAJ: 09:27 - 12/06/2023 Pazartesi
AA
Crédit photo: Paul ELLIS / AFP
Crédit photo: Paul ELLIS / AFP

La première mi-temps s’est soldée par un score de parité vierge.


Le but salvateur a été inscrit, en seconde période, à la 68ème minute, par l’entremise du milieu de terrain espagnol, Rodrigo Hernández (26 ans).


Manchester City parvient ainsi à remporter sa première Ligue des champions mais aussi à réaliser un triplé historique, ayant remporté durant le mois de mai la Premier League et la coupe d’Angleterre, samedi dernier.


La première mi-temps a été ennuyeuse à plus d’un titre, notamment, du côté de Manchester City, un groupe qui dégageait généralement de l’entrain et beaucoup de certitudes dans le jeu.


Toutefois, durant les 45 premières minutes, on a eu droit à des "Citizens" tendus, dépourvus de leurs certitudes habituelles et avec moins de maîtrise technique et mentale, comme s’ils étaient tétanisés par l’enjeu.


Le onze italien a, de son côté, réussi à mettre en place son système de jeu, empêchant ainsi son adversaire de jouer et d’imposer son tempo. Solides sur le plan défensif, les poulains de Simone Inzaghi étaient solidaires et évoluaient avec des lignes rapprochées.


La première période a été également marquée par la sortie sur blessure du maître à jouer de Manchester City, le diable rouge belge Kevin De Bruyne, qui a été blessé à la cuisse gauche et contraint de quitter le rectangle vert à la 35ème minute de jeu, pour être remplacé par Phil Foden.


Après la pause citron, et devant les 75 mille spectateurs présents dans les travées du stade olympique Atatürk, dont notamment le président turc Recep Tayyip Erdogan, le président des Emirats arabes unis, Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan et le président de la FIFA Gianni Infantino, les deux équipes sont revenues avec d’autres intentions.


Les deux groupes étaient plus entreprenants et sont allés plus de l’avant ce qui a généré un plus grand nombre d’occasions par rapport à la première mi-temps.


C’est à la 68ème minute, que les "Citizens" ont réussi à ouvrir le score par le biais du milieu de terrain Rodrigo qui a décroché un tir au milieu de la surface pour tromper la vigilance du portier camerounais André Onana.


Les coéquipiers du cyborg norvégien Erling Haaland ont résisté durant plus d’une demi-heure aux assauts des Nerazzurri qui se sont procurés quelques occasions, dont la plus dangereuse fut celle de Romelu Lukaku dont le coup de tête a buté sur la jambe droite du gardien de but brésilien de Manchester, Ederson, qui a réussi à repousser la balle sur la ligne.


A la faveur de cette victoire, quand bien même étriquée, le technicien espagnol Pep Guardiola brise la malédiction qui le pourchasse depuis douze saisons, en réussissant à remporter le plus prestigieux des titres européens interclubs, après une disette de plus d’une décennie. Les deux précédents titres ont été glanés par Guardiola avec le club catalan du FC Barcelone, au sein duquel il a évolué en tant que joueur.


Manchester City, quant a lui, parvient à atteindre un rêve qu’il caresse depuis un certain temps, particulièrement depuis son passage sous pavillon émirati en 2008.


Il devient ainsi le 23ème vainqueur de la Ligue des champions (dans ses deux versions) et est le quatrième club qui décroche le titre pour la première fois au cours des trois décennies écoulées (Chelsea 2012 – Borussia Dortmund 1997 – Olympique de Marseille 1993).


À lire également:



#sports
#Manchester City
#première Ligue des champions
#football
1 yıl önce