|

L'ONU renouvelle son appel au cessez-le-feu à Gaza

L'ONU a réitéré, lundi, son appel à un cessez-le-feu à Gaza, sur fond de persistance de l'attaque israélienne sur l'enclave palestinienne.

11:29 - 5/12/2023 mardi
MAJ: 12:53 - 5/12/2023 mardi
AA
De la fumée s'élève après une frappe israélienne dans la bande de Gaza, le 04 décembre 2023.
Crédit Photo : JOHN MACDOUGALL / AFP
De la fumée s'élève après une frappe israélienne dans la bande de Gaza, le 04 décembre 2023.
"Ce que la reprise des combats a fait, c'est qu'elle a entraîné la reprise des morts de civils, des personnes tuées avec leurs familles, dans leurs maisons, tandis qu'elles étaient abritées, qu'elles dormaient, qu'elles mangeaient,"
a déclaré le porte-parole Stéphane Dujarric lors de son point de presse.

"Nous voyons un échantillon représentatif de la population de Gaza, des civils, des scientifiques reconnus, des journalistes, des membres du personnel de l'ONU, tous trouvent la mort à Gaza, et c'est pourquoi nous renouvelons notre appel à un cessez-le-feu humanitaire,"
a-t-il ajouté.

Dujarric a déclaré que le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, était
"extrêmement préoccupé"
par la reprise des hostilités entre Israël et le Hamas, la reprise des opérations terrestres israéliennes, les frappes aériennes dans le sud de la Bande de Gaza et les tirs de roquettes depuis cette zone en direction d'Israël.

"Nous avons à nouveau plaidé, tant en privé qu'en public, pour que les forces israéliennes évitent toute nouvelle action susceptible d'aggraver une situation humanitaire déjà catastrophique,"
a déclaré le porte-parole.

Il a également commenté la situation en Palestine occupée.


"Nous restons très inquiets de ce que nous observons en Palestine, de l'intensification des opérations israéliennes, de la montée en puissance de la violence des colons, du nombre élevé de morts et d'arrestations,"
a déclaré Dujarric.

"Nous assistons également à des attaques de Palestiniens contre des Israéliens. Nous devons être en mesure de nous concentrer à la fois sur ce qui se passe à Gaza et en Palestine Occupée,"
a ajouté Stéphane Dujarric.

Israël a repris son offensive militaire sur la Bande de Gaza, vendredi, après la fin d'une pause humanitaire d'une semaine avec le mouvement de résistance palestinien Hamas.

Au moins 15 899 Palestiniens ont été tués et plus de 42 000 autres blessés dans les attaques aériennes et terrestres menées sans relâche contre l'enclave depuis le 7 octobre, au lendemain d'une attaque transfrontalière du Hamas.


Le bilan de l'attaque du Hamas s'élève à 1 200 morts côté israélien, selon les données officielles.


À lire également:



#Bande de Gaza
#Israel
#Nations Unies
#Palestine
#Porte-parole
#Stéphane Dujarric
#Conflit israélo-palestinien
il y a 6 mois