|

Responsable américain: "Nous nous opposons à l’expulsion forcée des Palestiniens de Gaza"

Le coordinateur de la Maison Blanche pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Brett McGurk, a appelé à ne pas expulser par la force les Palestiniens de la bande de Gaza, soumise à d'intenses attaques israéliennes, et à ne pas réoccuper le territoire.

14:41 - 18/11/2023 samedi
MAJ: 14:43 - 18/11/2023 samedi
AA
Crédit Photo: MOHAMMED ABED / AFP
Crédit Photo: MOHAMMED ABED / AFP

C'est ce qui ressort de ses déclarations sur les attaques israéliennes contre Gaza et sur l'évolution de la situation dans la région lors d'une conférence tenue samedi dans la capitale bahreïnie, Manama.


Brett McGurk a ajouté que la libération de nombreux prisonniers détenus par le Hamas conduirait à une trêve humanitaire majeure dans le conflit à Gaza, indiquant que si cette mesure avait été prise, il y aurait eu une augmentation de l'aide humanitaire entrant à Gaza.


Le responsable américain a souligné la nécessité d'unifier la bande de Gaza avec la Cisjordanie sous l'Autorité palestinienne.

Concernant les Palestiniens qui ont été déplacés et ont quitté leurs terres en raison des attaques israéliennes sur Gaza, McGurk a déclaré :
"Les Palestiniens ne devraient pas être expulsés de force de la bande de Gaza. L'enclave ne devrait pas être réoccupée ni annexée".

En raison des attaques lancées par l'armée israélienne sur la bande de Gaza depuis le 7 octobre, 70% des Palestiniens vivant dans l'enclave palestinienne ont été déplacés.


À lire également :












#Gaza
#Palestiniens
#responsable américain
#expulsion forcée
il y a 5 mois