|

CAN 2024: Le Mali et l'Afrique du Sud en quarts

Le Mali a dominé le Burkina Faso (2-1) pour se hisser en quart de finale de la CAN 2024, tandis que l’Afrique du Sud a créé la sensation en battant le Maroc (2-0).

10:20 - 31/01/2024 Çarşamba
MAJ: 10:22 - 31/01/2024 Çarşamba
AFP
Le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui (à droite), et le défenseur marocain n°2 Achraf Hakimi (à gauche) réagissent après leur élimination de la CAN 2024 face à l'Afrique du Sud, au Stade Laurent Pokou à San Pedro, le 30 janvier 2024.
Crédit Photo : SIA KAMBOU / AFP
Le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui (à droite), et le défenseur marocain n°2 Achraf Hakimi (à gauche) réagissent après leur élimination de la CAN 2024 face à l'Afrique du Sud, au Stade Laurent Pokou à San Pedro, le 30 janvier 2024.

Les "Aigles" maliens retrouvent les quarts de finale pour la première fois depuis 2013. Les "Éléphants" les ont toujours battus à la CAN, en poules en 2008 (3-0), en demi-finales en 2012 (1-0) et en 8e de finale en 2019 (1-0).


Les Burkinabè, demi-finalistes il y a deux ans et dans le dernier carré trois fois lors des cinq dernières CAN, s'arrêtent cette fois en 8e de finale.

Ils paient leurs débuts de mi-temps ratés. Les "Étalons" ont marqué contre leur camp dès la 3e minute par leur pourtant meilleur défenseur, Edmond Tapsoba, qui a manqué de réflexes sur un ballon renvoyé par le poteau après une tête d'Amadou Haïdara.


Résumé du match

Les hommes du sélectionneur français Hubert Velud ont aussi manqué leur entame de seconde période, laissant filer Lassine Sinayoko pour aller battre Hervé Koffi (47).


Si le jeune prodige de 20 ans Kamory Doumbia avait offert deux passes décisives au buteur de l'AJA contre l'Afrique du Sud (2-0) et la Tunisie (1-1), cette fois c'est le capitaine Hamari Traoré qui a lancé le buteur à la limite du hors-jeu.


Les Burkinabè sont revenus dans le match grâce au sang-froid de leur capitaine Bertrand Traoré au point de penalty (57 s.p.), son troisième sur trois dans cette CAN. Il sanctionnait une main décollée de Boubacar Kouyaté.


Les Étalons ont cru égaliser à la 90e minute, mais Issoufou Dayo était hors-jeu quand il a envoyé le ballon de la tête au fond des filets.


Les Aigles ont encore remporté ce derby d'Afrique de l'Ouest, dans la superbe ambiance du stade de Korhogo, dans le nord de la Côte d'Ivoire, tout près des deux frontières du Mali et du Burkina.


Ils s'étaient déjà imposés (3-1) la seule autre fois que ce duel du Sahel s'est joué en Coupe d'Afrique, en phases de poules en 2004. Un nouveau derby les attend en quarts, samedi contre le pays hôte.


Les Bafana Bafana corrigent les Lions de l'Atlas


Le Maroc arrivé en Côte d'Ivoire avec l’étiquette de favori, après avoir été la première équipe d'Afrique à atteindre le dernier carré d'un Mondial en décembre 2022, a dominé la partie, mais n'a jamais réussi à trouver la faille dans la défense hermétique sud-africaine. 


Les Bafana Bafana, nullement complexés, ont fait le dos rond avant de trouver la faille dix minutes après le retour des vestiaires: Evidence Makgopa, lancé dans le dos de la défense, a mis son équipe sur les rails d'une frappe sèche. 


Les Lions de l'Atlas ont ensuite tout tenté pour revenir dans le match, en vain. Ils ont cru arriver à leurs fin à quatre minutes du terme, lorsqu'ils ont obtenu un pénalty, mais
Achraf Hakimi a expédié le ballon sur la transversale. 

Résumé du match

Les hommes de Walid Regragui ont bu le calice jusqu'à la lie quand Sofyan Amrabat a été exclu pour une faute aux abords de la surface de réparation. Sur un coup franc magistral, Teboho Mokoena a trouvé la lucarne du but de Yassine Bounou et réduit à néant les illusions du Maroc (90e+5).


À lire également:






#CAN 2024
#Maroc
#Afrique du Sud
#Lions de l'Atlas
#Bafana Bafana
#Mali
#Burkina Faso
#Aigles
#Etalons
#8e de finale
5 ay önce