|

France: les ministères sommés de "remplacer" leurs messageries

Le gouvernement français a demandé aux ministres et aux membres des cabinets d'installer l'application française Olvid sur leurs téléphones et ordinateurs "en remplacement des autres messageries instantanées afin de renforcer la sécurité des échanges".

10:08 - 30/11/2023 jeudi
AFP
Crédit photo: DAMIEN MEYER / AFP
Crédit photo: DAMIEN MEYER / AFP
La consigne, formulée dans une circulaire de la Première ministre, Élisabeth Borne, et révélée par l'hebdomadaire Le Point, note que
"les principales applications de messagerie instantanée grand public"
(WhatsApp, Telegram, Signal...)
"occupent une place grandissante dans nos communications"
, mais
"ne sont pas dénuées de failles de sécurité".

Mme Borne préconise ainsi le déploiement
"pour le 8 décembre 2023 au plus tard"
de l'application Olvid
"en remplacement de toute autre messagerie instantanée déployée hors d'une maîtrise publique".

Elle ajoute:


L'intégration de cette solution constitue non seulement une prise de conscience en matière de cybersécurité, mais aussi une avancée vers une plus grande souveraineté française.

Créée en 2019 par deux experts français en cybersécurité, Olvid se targue d'être
"l'app de messagerie instantanée la plus sécurisée au monde".

Son innovation: la suppression de l'annuaire centralisé d'utilisateurs, censée permettre une sécurisation maximale des conversations.

Les messages sont chiffrés de bout-en-bout, une pratique désormais courante dans l'industrie, mais sur Olvid, leurs métadonnées (qui parle à qui et à quel moment) le sont également.


Disponible gratuitement sur Android, iPhone et sur ordinateur, l'application ne nécessite pas de numéro de téléphone pour fonctionner. Pour le grand public, l'ajout d'un nouveau contact se fait en scannant un QR code.


Des options payantes sont disponibles pour passer des appels audios, utiliser plusieurs appareils ou pour faciliter l'utilisation en entreprise.


L'application est depuis septembre 2020 la seule messagerie instantanée certifiée par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi).


Pour les experts en sécurité, l'utilisation encore limitée d'Olvid ne permet pas de prouver sa fiabilité lors d'un passage à plus grande échelle.


À lire également:




#France
#Gouvernement
#Olvid
#Application
#Technologies
#Cybersécurité
#Anssi
#Messagerie
il y a 6 mois