|

Naufrage au large de Djibouti: 16 migrants décédés et 28 disparus

Au moins 16 migrants, dont des enfants, ont péri et 28 autres sont portés disparus dans un naufrage au large de Djibouti. L'ONU, via l'OIM, déplore cette tragédie et souligne les dangers de la "route de l'Est" empruntée par les migrants de la Corne de l'Afrique vers l'Arabie saoudite. L'ambassade éthiopienne à Djibouti a confirmé que l'embarcation transportait des Éthiopiens.

18:56 - 23/04/2024 Salı
AFP
Des corps de migrants échoués sur les côts de Djibouti.
Crédit Photo : Afropages / Afropages
Des corps de migrants échoués sur les côts de Djibouti.

Au large de Djibouti, un naufrage a entraîné la mort d'au moins 16 migrants, incluant des enfants, tandis que 28 autres restent portés disparus, selon les informations fournies par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) ce mardi.


"Les opérations de recherche et sauvetage par les autorités locales et l'OIM sont en cours"
, a déclaré l'organisation onusienne, soulignant que sur les 77 migrants à bord, 16 corps ont été retrouvés. Yvonne Ndege, porte-parole de l'OIM, a précisé que le bateau avait quitté le Yémen lundi soir en direction de la côte djiboutienne.

La tragédie a été confirmée par l'ambassade éthiopienne à Djibouti, qui a identifié les passagers comme étant des Éthiopiens. Ce drame intervient seulement quelques semaines après un précédent naufrage au même endroit, le 8 avril, où au moins 38 migrants ont péri, dont des enfants.

La
"route de l'Est"
, utilisée par les migrants de la Corne de l'Afrique pour rejoindre l'Arabie saoudite via le Yémen en guerre, est qualifiée par l'OIM comme l'une des voies migratoires les plus dangereuses et complexes. Mme Ndege a souligné que malgré les risques, le nombre de personnes tentant de traverser cette voie est en augmentation constante.

En 2023, l'OIM a enregistré au moins 698 décès le long de cette route périlleuse.
Ces chiffres pourraient être sous-estimés, selon l'agence onusienne, en raison de tragédies souvent méconnues. Outre les naufrages, les migrants sont confrontés à de multiples dangers, notamment la famine, les risques sanitaires, les trafiquants, et le manque de soins médicaux et de nourriture.

L'Éthiopie, deuxième pays le plus peuplé d'Afrique, est en proie à de nombreux conflits internes et a connu des crises climatiques récurrentes. La situation économique précaire pousse de nombreux Éthiopiens à entreprendre ce voyage risqué, espérant trouver des opportunités meilleures ailleurs.


A lire également:


#Djibouti
#Naufrage
#migrants
#OIM
#Ethiopie
#route de l'Est
#tragédie
#recherche et sauvetage
#voie migratoire
#dangers
#Corne de l'Afrique
#Yémen
#Arabie saoudite
#décès
#disparition
#famine
#risques sanitaires
#trafiquants
#aide alimentaire
#conflits
#sécheresse
#crise climatique
#économie
#opportunités
1 ay önce