|

UNICEF: Les attaques israéliennes à Gaza s'aggravent pour les enfants et les mères

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) a exprimé lundi, sa profonde préoccupation face à l'escalade de la violence dans la région sud de Gaza.

15:21 - 4/12/2023 lundi
MAJ: 16:48 - 4/12/2023 lundi
AA
L'entité sioniste a procédé à des bombardements meurtriers dans la bande de Gaza, le 3 décembre.
Crédit Photo : SAID KHATIB / AFP (archive)
L'entité sioniste a procédé à des bombardements meurtriers dans la bande de Gaza, le 3 décembre.

Le porte-parole affirme que les attaques sont tout aussi brutales que celles subies dans le nord.


"Malgré ce qui a été assuré, les attaques dans le sud de Gaza sont tout aussi cruelles que celles subies par le nord. D'une manière ou d'une autre, la situation empire pour les enfants et les mères,"
a déclaré le porte-parole de l'UNICEF, James Elder, sur X. De plus, il a ajouté:

Votre voix compte. Nous devons croire que nous pouvons contribuer à mettre fin à la guerre contre les enfants...Le silence est une complicité.

L'armée israélienne a repris ses bombardements sur la bande de Gaza vendredi matin après avoir déclaré la fin d'une pause humanitaire d'une semaine.


Au moins 509 Palestiniens ont été tués et 1 316 autres blessés depuis vendredi dans les frappes aériennes israéliennes, selon le ministère de la Santé de Gaza.

Israël lance, depuis le 7 octobre, des attaques aériennes et terrestres incessantes sur la bande de Gaza à la suite d'une attaque transfrontalière du groupe palestinien Hamas.


Le bilan des attaques israéliennes contre la bande de Gaza s'est alourdi à plus de 15 523 morts depuis le début du conflit le 7 octobre, a annoncé dimanche le ministère de la Santé de l'enclave palestinienne assiégée.

Le nombre de blessés au cours de la même période s'est élevé à 41 316.


Le bilan officiel des morts israéliennes s’élève à 1 200.


À lire également:



#Conflit israélo-palestinien
#Enfants
#Femmes
#UNİCEF
il y a 7 mois