|

C1: le souvenir de Saint-Denis hante Liverpool-Real Madrid

Même à domicile, le huitième de finale aller de Ligue des champions entre Liverpool et le Real Madrid, mardi (21H00), ravivera chez certains fans des Reds les souvenirs des incidents du Stade de France où ils ont craint pour leur vie.

08:48 - 21/02/2023 mardi
MAJ: 12:07 - 21/02/2023 mardi
AFP
La finale au Stade de France a laissé un souvenir amer aux supporters des Reds / Thomas COEX / AFP
La finale au Stade de France a laissé un souvenir amer aux supporters des Reds / Thomas COEX / AFP

Ce 28 mai, la défaite 1-0 en finale de la C1 contre le Real Madrid était passée complètement au second plan d'une soirée marquée par de graves incidents autour du stade avant et après le match.


Le coup d'envoi avait été reporté de 37 minutes en raison des difficultés d'accès créées par des goulets d'étranglement dans le parcours des supporters des Reds jusqu'au stade.


La police française avait fait usage de gaz lacrymogène sur des milliers de personnes coincées derrière des barrières métalliques dans le périmètre autour de l'enceinte.


La semaine dernière, le rapport indépendant commandé par l'UEFA avait mis en évidence la "responsabilité première" de l'instance européenne , dénonçant "des échecs qui ont quasiment mené au désastre".


S'il n'y a eu aucun mort, de très nombreux supporters sont revenus marqués physiquement et psychologiquement par la faillite de l'organisation et les agressions par des bandes de jeunes après le match.


Jamais retournés au stade


Ted Morris, président de l'association des supporters handicapés de Liverpool, a qualifié de "
festival d'horreurs
" les scènes auxquelles il avait assisté.

Pour les plus anciens, ces scènes avaient immédiatement rappelé la catastrophe du stade d'Hillsborough, en 1989, où des mouvements de foule avaient coûté la vie à 97 supporters en marge d'un match de coupe.


Certaines personnes présentes à Saint-Denis sont trop marquées, aujourd'hui encore, pour retourner voir un match au stade, y compris dans l'environnement familier d'Anfield.


"
Je pense que nous souffrons encore tous des répercussions de la finale
", a expliqué à l'AFP Joe Blott, le président de Spirit of Shankly, l'un des principaux groupes de supporters des Reds.

"
Beaucoup de personnes que je connais et d'autres personnes ont du mal à aller au match en raison de la façon dont la foule a été gérée
".

L'Alliance pour le soutien des survivants d'Hillsborough a constaté un pic dans les demandes d'aide psychologique après les évènements du Stade de France.


Le club a collaboré avec des associations spécialisées dans la santé mentale et mis en place des financements pour aider ceux qui souffrent encore de flashbacks.


"
C'est crucial que les supporters sachent qu'il existe de l'aide s'ils pensent en avoir besoin
", a insisté le directeur général des Reds, Billy Hogan.

Anfield anesthésié


"
Il ne s'agit pas seulement d'orienter les gens vers où ils peuvent recevoir de l'aide, mais aussi de donner des conseils à ceux qui subissent encore les effets d'évènements aussi dramatiques
".

Initialement montrés du doigt par l'UEFA qui les avait accusés d'être arrivés en retard au stade, alors qu'ils avaient été retenus dehors pendant des heures, les supporters de Liverpool avaient finalement reçu les excuses de l'organisation.


Mais la blessure est encore à vif et l'hymne de la Ligue des champions risque fort d'être conspué avant le coup d'envoi, mardi.


"
C'est bien que la vérité soit enfin connue, mais l'UEFA a quand même essayé de s'en tirer en accusant les fans de Liverpool",
a jugé Gareth Robertson, un étudiant de 25 ans, interrogé par l'AFP, près d'Anfield, lundi.

Pour le député local Ian Byrne, si la saison de Liverpool a été très compliquée sur le plan domestique, l'ambiance moins électrique qui règne à Anfield depuis la finale européenne est une conséquence directe de ce qui s'est passé à Saint-Denis.


"
Tellement de gens sont encore traumatisés par ce qu'ils ont vécu. J'ai le sentiment que les gens au match sont comme anesthésiés. C'est comme si toute la passion avait été aspiré hors d'eux
", a-t-il ajouté.
#Ligue des Champions
#C1
#Champions League
#8e de finale
#Liverpool
#Real Madrid
#Stade de France
#incidents
il y a 1 an