|

CAN 2023: la CAF va réceptionner "mi-août ou fin août" les infrastructures sportives

La Côte d’Ivoire abritera, du 13 janvier au 11 février 2024, la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) de football.

11:33 - 12/07/2023 mercredi
APANEWS
Le président du Comité d’organisation de la CAN (COCAN), François Amichia, le ministre ivoirien des Sports, Paulin Danho et le directeur des compétitions, Samson Adamo. Crédit photo: APANEWS
Le président du Comité d’organisation de la CAN (COCAN), François Amichia, le ministre ivoirien des Sports, Paulin Danho et le directeur des compétitions, Samson Adamo. Crédit photo: APANEWS
La CAF prévoit,
"mi-août ou fin août 2023"
, la réception des infrastructures sportives de la CAN 2023 pour la compétition, a dit mardi Samson Adamo, le directeur des compétitions, représentant le secrétaire général de l’organisation, lors d’une conférence de presse au Stade Alassane Ouattara d’Ebimpé.

"On a assez de temps et énormément de temps pour mettre toutes les installations sportives pour démarrer dans le contexte de la CAN. C’est-à-dire que tous les stades vont être réceptionnés par la CAF au mois d’août pour commencer le branding et mettre aussi l’Internet"
, a-t-il dit face aux caméras.

Pour les six stades,
"on aura des tests. Déjà, on a fait le match de test à Bouaké
(centre)
, lors du match Côte d’Ivoire – Comores à Bouaké"
, comptant pour les qualifications de la CAN 2023, a indiqué le directeur des compétitions de la CAF.

"On a aussi d’autres plannings pour faire les tests, le transport et l’éclairage des stades"
, a-t-il ajouté, espérant
"une CAN spéciale"
.

Les compétitions sont prévues en janvier, mais déjà le pays bénéficie de l’héritage de la compétition avec les investissements opérés.


Avant la visite du stade Alassane Ouattara par la presse, il a déclaré qu’
"il y a une visite qui sera faite et vous allez voir, vous-mêmes comment les stades sont prêts"
, tout en souhaitant
"une vraie fête du football africain".

Selon le ministre ivoirien des Sports, Paulin Danho,
"les infrastructures sont disponibles. Généralement on dit que c’est disponible à 99% ou 98%, parce que nous sommes aujourd’hui dans la phase des opérations de réception provisoires et la CAF commence à partir du 14 juillet les opérations de pré-homologation".

"On est dans les phases techniques de réception et ils
(les équipes de la CAF)
procéderont au branding des stades à partir du mois prochain."

On est dans le processus jusqu’au tirage au sort (prévu le 12 octobre 2023).

Il a assuré, par ailleurs, que
"toutes les infrastructures sportives, d’hébergement, et toutes les infrastructures connexes, selon le timing défini avec la CAF, sont disponibles et sont en cours de réception et seront livrées dans les délais prescrits".

"La Côte d’Ivoire est donc prête, elle est déterminée à organiser et accueillir l’Afrique. Il y a eu le temps de nombreuses interrogations et de scepticisme, mais aujourd’hui, nous sommes dans le réel, nous sommes dans le concret"
, a affirmé le ministre des Sports, Paulin Danho.

Le président du Comité d’organisation de la CAN (COCAN), François Amichia, a assuré que toutes les dispositions sécuritaires ont été prises.


La Côte d’Ivoire, pays hôte de cet événement continental, a mis en place 24 terrains d’entraînement et des infrastructures d’hébergement de haut standing.


Déjà, 14 équipes ont obtenu leurs tickets lors des qualifications de la CAN qui se terminent en septembre. Le tirage au sort est fixé le 12 octobre sur le sol ivoirien qui abrite du 13 janvier au 11 février 2024, la 34
e
 édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) de football.

Le stade Alassane Ouattara d’Ebimpé accueillera, dans 185 jours, la cérémonie d’ouverture et le premier match de la 34
e
 édition de la Coupe d’Afrique des Nations. La Côte d’Ivoire qui a organisé la compétition en 1984, abrite l’événement après 40 ans.

À lire également:




#CAN 2024
#Côte d’Ivoire
#football
#la Coupe d’Afrique des Nations
#Paulin Danho
il y a 9 mois