|

Les forces nucléaires russes sont "toujours" prêtes au combat, prévient Poutine

Les forces nucléaires stratégiques russes sont "toujours" prêtes au combat, a souligné jeudi Vladimir Poutine lors de son discours pour célébrer la victoire soviétique contre Hitler, en pleines tensions liées au conflit en Ukraine.

La rédaction
13:19 - 9/05/2024 Perşembe
AFP
Le président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine.
Crédit Photo : MIKHAIL KLIMENTYEV / POOL / AFP
Le président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine.

Le président russe a supervisé le défilé militaire du 9 mai sur la place Rouge, pièce centrale du récit du Kremlin. Plus de 9.000 militaires, selon les médias russes, des véhicules blindés, des lanceurs de missiles et des avions y ont notamment pris part.


Le président russe a déclaré:


La Russie fera tout pour éviter un affrontement mondial. Mais, dans le même temps, nous ne permettrons pas que l'on nous menace. Nos forces (nucléaires) stratégiques sont toujours en alerte.

Il a récemment ordonné la tenue d'exercices nucléaires tactiques, impliquant des troupes stationnées près de l'Ukraine, en réponse à des
"menaces
" occidentales visant la Russie.


Jeudi, Vladimir Poutine a accusé l'Occident de vouloir
"oublier les leçons"
de la Seconde guerre mondiale et affirmé que Moscou, qui se présente comme un contrepoids à l'influence anglo-saxonne, rejetait
"la prétention à l'exclusivité"
de tout gouvernement ou alliance. 

Puis il a réaffirmé, comme lors de son discours d'investiture cette semaine, que la Russie, en plein conflit contre l'Ukraine, vivait une
"période difficile". 

Saluant les
"héros"
qui combattent pour Moscou sur le front, il a lancé:

Le destin de la patrie et son avenir dépendent de chacun de nous.

Vladimir Poutine, 71 ans, présente l'assaut contre Kiev comme un conflit existentiel et promet à chaque occasion la
"victoire"
à ses concitoyens dans un combat contre un gouvernement ukrainien présenté comme
"néo-nazi".

L'Ukraine, qui célébrait elle aussi cette victoire le 9 mai, conformément à la tradition soviétique, a choisi l'an dernier de se distancer encore un peu plus de Moscou et de la commémorer désormais le 8 mai.


À lire également:





#Russie
#Vladimir Poutine
#Ukraine
#Occident
#Nucléaire
#Conflit
#Guerre
2 ay önce