|

Washington prêt à sanctionner les colons impliqués dans les violences en Palestine

Les États-Unis se préparent à imposer des restrictions de visas à des colons israéliens impliqués dans les violences contre des Palestiniens en Palestine occupée, a indiqué vendredi un haut responsable du département d'État.

La rédaction
16:06 - 1/12/2023 vendredi
MAJ: 16:21 - 1/12/2023 vendredi
AFP
La police d'occupation israélienne près des enfants Palestiniens assis sur un banc d'un arrêt de bus pendant la prière du vendredi dans le quartier de Ras al-Amud en Palestine, le 1er décembre 2023. Crédit photo: AHMAD GHARABLI / AFP
La police d'occupation israélienne près des enfants Palestiniens assis sur un banc d'un arrêt de bus pendant la prière du vendredi dans le quartier de Ras al-Amud en Palestine, le 1er décembre 2023. Crédit photo: AHMAD GHARABLI / AFP

Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, en a fait part au Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu lors de leur entretien jeudi à Jérusalem, selon la même source qui s'exprimait sous couvert d'anonymat.


Il a précisé que ces sanctions pourraient intervenir dès la semaine prochaine, sans être en mesure de dire combien de personnes pourraient être concernées.

Le responsable s'exprimait devant des journalistes accompagnant le chef de la diplomatie américaine à Dubaï où il a participé à la COP28 dans le cadre d'un débat sur la sécurité alimentaire et le climat.


M. Blinken devait également participer à une réunion avec ses homologues de plusieurs pays arabes en marge de la conférence de l'ONU pour le climat.


Jeudi en Israël, le chef de la diplomatie américaine avait exhorté la justice israélienne à traduire
"les colons extrémistes qui commettent des actes de violence contre les Palestiniens en Cisjordanie"
, alors que les violences s'y sont intensifiées depuis l'attaque surprise du Hamas le 7 octobre.

Les États-Unis ont dit condamner les violences de colons juifs contre des Palestiniens en Palestine occupée et exhorter les autorités israéliennes à les faire cesser alors que ces mêmes pays soutiennent inconditionnellement les attaques incessantes de l'armée d'occupation israélienne.


"Nous attendons du gouvernement israélien qu'il prenne des mesures supplémentaires pour y mettre fin. Et dans le même temps, nous examinons les mesures que nous pouvons nous-mêmes prendre"
, a déclaré M. Blinken lors d'une conférence de presse jeudi soir à Tel-Aviv.

À lire également:



#États-Unis
#Antony Blinken
#Gaza
#Palestine
#Colons israéliens
#Israël
#Sanction
#Juif
il y a 6 mois