|

Gaza: 178 Palestiniens tués depuis la fin de la trêve humanitaire

Le ministère palestinien de la Santé de la bande de Gaza a indiqué, ce vendredi, que 178 Palestiniens ont été tués depuis la fin de la trêve humanitaire temporaire entre l'armée israélienne et le mouvement palestinien Hamas, ce matin à 7 heures, heure de Palestine.

10:37 - 2/12/2023 Cumartesi
AA
Crédit photo: JACK GUEZ / AFP
Crédit photo: JACK GUEZ / AFP

C'est ce qui ressort d'un bref communiqué rendu public par le ministère palestinien sur sa page officielle Facebook, à 09h00.


Le communiqué a été publié à la suite des déclarations du bureau des médias du gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza qui ont communiqué que les raids israéliens contre la bande de Gaza durant cette journée du vendredi,
"ont fait 110 martyrs, dont 3 journalistes, qui viennent s'ajouter aux 15 000 martyrs, tués avant l'annonce de l'accord de trêve humanitaire, dont plus de 6 150 enfants, et plus de 4 000 femmes".

Le ministère de la Santé gazaoui a fait savoir dans son communiqué que
"le bilan de l’agression israélienne, depuis ce matin jusqu’à l'heure, s’élève à 178 martyrs et 589 blessés, des femmes et des enfants pour la plupart".

Parmi les Palestiniens tués, figurent le photojournaliste coopérant avec Anadolu dans la bande de Gaza, Montasser Al-Sawaf, son frère Marwan et plusieurs de ses proches, tous tués dans un bombardement israélien ciblant le sud de la ville de Gaza.


Dans un même contexte, le ministère palestinien a dénoncé dans un autre communiqué
"le ciblage direct du bureau du directeur de l’hôpital Al-Awda, le Dr Ahmed Muhanna, par l’occupation israélienne".

Le ministère a aussi appelé les organisations de l'ONU à
"œuvrer pour protéger immédiatement les institutions et les équipes médicales, avant que de nouveaux massacres ne soient commis".

Plus tôt dans la journée du vendredi, le porte-parole du ministère de la Santé de la bande de Gaza, Ashraf Al-Qudra, a déclaré par voie de communiqué que
"La situation sanitaire à Gaza et dans le nord de la bande est extrêmement désastreuse, à cause de la fermeture des principaux hôpitaux".

Au matin de ce vendredi, la trêve temporaire entre les factions de la résistance palestinienne et Israël a pris fin, conclue avec la médiation du Qatar, de l'Égypte et des États-Unis, pour une durée de 7 jours, permettant l'échange des prisonniers et l'entrée des aides humanitaires dans la bande de Gaza, habitée par environ 2,3 millions de Palestiniens.


Immédiatement après la fin de la trêve, Israël a repris ses opérations militaires contre la bande de Gaza, ciblant diverses zones du nord, du centre et du sud de la bande de l'enclave palestinienne, faisant des dizaines de morts et de blessés, selon le ministère palestinien de la Santé à Gaza.

Depuis le 7 octobre dernier, Israël mène une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza qui a causé des destructions massives d'infrastructures et des dizaines de milliers de victimes civiles, pour la plupart des femmes et des enfants, causant une catastrophe humanitaire sans précédent, selon les autorités palestiniennes et onusiennes.


À lire également:



#Palestine
#Israël
#Gaza
#trêve humanitaire
5 ay önce